Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 01.06.2011 13h16
L'Italie promet une aide importante à l'opposition libyenne et ouvre un consulat à Benghazi

Le ministre italien des Affaires étrangères Franco Frattini a ouvert un consulat à Benghazi, où est basé l'opposition libyenne, et a promis une aide financière "immense" au Conseil national de transition (CNT) qui n'a plus d'argent.

"Avec la présence officielle du consulat, nous faisons preuve de la flexibilité nécessaire après la fermeture de l'ambassade italienne à Tripoli", a-t-il déclaré.

M. Frattini a signé un protocole d'entente avec le représentant des Affaires étrangères du CNT, Ali Essawy, confirmant la reconnaissance par Rome du CNT comme seul représentant du peuple libyen.

Avec cet accord, le gouvernement italien est devenu le premier garant de l'assistance financière apportée au CNT. La plus grande compagnie pétrolière italienne ENI et UniCredit Bank aideront le CNT à obtenir "une grande quantité de combustible et une importante somme d'argent" pour l'aider à répondre aux besoins des Libyens, a souligné M. Frattini.

La date d'arrivée et les chiffres exactes de ce plan d'aide n'ont pas été communiqués.

M. Frattini a également déclaré que les milliards d'euros des avoirs libyens gelés en Italie "peuvent représenter une garantie très valide pour le transfert d'argent aux Libyens".

Le dégel des avoirs sera discuté à Abou Dhabi, aux Emirats arabes unis, lors d'une réunion du Groupe de contact au début du mois de juin sur certains aspects juridiques, a-t-il ajouté.

M. Frattini est le dernier haut-dignitaire occidental à s'être rendu à Benghazi, alors que les rebelles connaissent des pénuries de nourriture, de combustible et de médicaments, et se plaignent que certains bailleurs n'ont toujours pas respecté leurs promesses.

La veille de cette visite, huit officiers gradés, dont des généraux et des colonels, ont fait défection à l'armée de Mouammar Kadhafi et aux forces de sécurité et ont atterri à Rome.

Avant M. Frattini, la chef de la diplomatie étrangère de l'UE, Catherine Ashton, avait ouvert un bureau de liaison européen à Benghazi.

Le président français Nicolas Sarkozy et le Premier ministre britannique David Cameron ainsi que des représentants russes sont également attendus à Benghazi.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Roland-Garros 2011 : Li Na qualifiée pour les quarts de finale entre dans l'histoire du tennis chinois
Chine : près de 35 millions de personnes affectées par la sécheresse sur les cours moyen et inférieur du fleuve Yangtsé
La Chine le Japon et la Corée du Sud progressent lentement vers un accord de libre-échange
Plutôt créer un autre FMI que de se disputer le poste de directeur général de l'actuel FMI
De la sur-dépendance envers le Dollar