Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 31.05.2011 13h33
La coalition de Berlusconi subit une lourde défaite aux élections locales

La coalition de centre-droit du Premier ministre italien Silvio Berlusconi a subi une lourde défaite lundi lors d'élections locales à Milan et à Naples, deux grandes villes d'Italie, dans ce qui était considéré comme un test pour la popularité du Premier ministre.

A Milan, pays natal de Berlusconi, une ville dirigée par un maire de centre-droit depuis 20 ans, Giuliano Pisapia, le candidat du plus grand parti d'opposition, le Parti démocratique (PD), a été élu maire.

Giuliano Pisapia a obtenu 55,10% des voix contre 44,89% pour le maire actuel Letizia Moratti.

Des Italiens ont voté dimanche et lundi dans certaines grandes villes et provinces, où aucun candidat n'avait remporté plus de 50% des suffrages lors du premier tour de scrutin, tenu deux semaines auparavant.

A Arcore, une ville voisine de Milan, où Berlusconi a sa résidence principale, le candidat de centre-gauche Rosalba Colombo a été élu maire avec une avance de plus de 13%.

Le candidat de centre-gauche Luigi De Magistris a également remporté les élections à Naples pour en devenir le nouveau maire.

Berlusconi, 74 ans, est sous le coup d'accusations de corruption, de fraude fiscale et d'avoir eu recours aux services d'une prostituée mineure. Il a démenti toutes ces allégations et accusé les magistrats de lancer une guerre politique contre lui.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : près de 35 millions de personnes affectées par la sécheresse sur les cours moyen et inférieur du fleuve Yangtsé
He Guoqiang appelle à des efforts pour développer de nouvelles industries de haute technologie
La Chine le Japon et la Corée du Sud progressent lentement vers un accord de libre-échange
Plutôt créer un autre FMI que de se disputer le poste de directeur général de l'actuel FMI
De la sur-dépendance envers le Dollar