Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 31.05.2011 11h10
Les PM polonais et suédois discutent de la présidence de l'UE et de la zone Schengen

La présidence polonaise de l'Union européenne (UE), la zone Schengen et un traité de l'Association entre l'UE et l'Ukraine ont dominé les entretiens que ont eu lundi à Varsovie le Premier ministre polonais Donald Tusk et son homologue suédois Fredrik Reinfeldt, en visite en Pologne.

M. Tusk a exprimé lors d'une conférence de presse conjointe avec Reinfeldt à l'issue des entretiens qu'une présidence polonaise de l'UE réussie, à partir du 1er juillet prochain, est dans l'intérêt à la fois de la Pologne et de la Suède, notamment en ce qui concerne le projet de Partenariat oriental des deux pays. Il a ajouté que certaines des priorités de la présidence polonaise étaient semblables à celles de la présidence suédoise.

Le projet du Partenariat oriental lancé en 2009 a pour l'objectif de compléter la dimension nordique de l'UE et l'Union pour la Méditerranée en rapprochant davantage l'UE et ses voisins orientaux la Biélorussie, l'Arménie, l'Azerbaïdjan, la Géorgie, la Moldavie et l'Ukraine.

En ce qui concerne les propositions récentes appelant à reprendre les contrôles frontaliers dans les pays de la zone Schengen, MM. Reinfeldt et Tusk sont parvenus à un accord qu'une révision de la politique de Schengen devrait être faite de manière "prudente et sérieuse".

Les deux Premier ministres ont également discuté des liens entre l'Ukraine et l'UE, assurant que leurs pays étaient pour une conclusion rapide de l'accord d'Association entre l'UE et l'Ukraine. Selon M. Tusk, le document devrait être signé dans l'année.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : près de 35 millions de personnes affectées par la sécheresse sur les cours moyen et inférieur du fleuve Yangtsé
He Guoqiang appelle à des efforts pour développer de nouvelles industries de haute technologie
Réflexions suscitées par l'actuel « engouement pour l'émigration »
La dispute pour le poste de directeur général du FMI et la réforme de l'ordre financier international
Alcool au volant : tout reste à faire (ou presque...)