Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 30.05.2011 10h58
France : démission du secrétaire d'Etat à la Fonction publique, accusé d'agression sexuelle

Accusé d'agression sexuelle par deux anciennes employées municipales de la ville de Draveil ( Essonne), Georges Tron, decrétaire d'Etat français à la Fonction publique, a démissionné, annonce dimanche le Matignon dans un communiqué.

« Monsieur Georges Tron a informé ce jour le Premier ministre François Fillon de sa démission du gouvernement...Le Premier ministre, en accord avec le président de la République, prend acte de cette décision qui ne préjuge en rien des suites qui seront données par la justice aux plaintes déposées contre Georges Tron et dont il conteste le bien-fondé », indique le communiqué.

M. Tron fait l'objet, en tant que maire de la ville Draveil dans l'Essonne, de deux plaintes pour agressions sexuelles qui émanent de deux anciennes employées municipales.

Le secrétaire d'Etat avait répliqué en annonçant qu'il portait plainte à son tour pour « dénonciation calomnieuse ». Son avocat avait récemment déclaré qu'il ne démissionnerait que sur demande du président et du Premier ministre.

« En ma qualité de simple citoyen, je ferai une affaire personnelle de faire reconnaître mon innocence en combattant les accusations vindicatives de deux anciennes collaboratrices, dont l'une a été licenciée pour avoir détourné les deniers publics qui lui étaient confiés et l'autre a quitté ses fonctions en raison d'un comportement indigne », déclare Georges Tron dans sa lettre de démission, citée par l'hebdomadaire l'Express.

« Quoi qu'il en soit, la campagne de presse qu'elles ont provoquée - avant toute intervention de l'autorité judiciaire - a reçu un tel écho dans les médias, que nos concitoyens peuvent me considérer comme coupable avant que mes droits aient pu commencer à être mis en oeuvre: songez, Monsieur le Président de la République, que je n'ai même pas encore connaissance de la plainte qui me vise, la procédure ne le prévoyant pas (sans doute parce qu'elle ne prévoit pas non plus le procès public qui m'est fait) », poursuit-il.

Mr Georges Tron, fidèle de l'ancien Premier ministre Dominique de Villepin, est entré au gouvernement le 22 mars 2010. Il était notamment chargé de la réduction du nombre des fonctionnaires, par le non-remplacement d'un départ à la retraite sur deux.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
He Guoqiang appelle à des efforts pour développer de nouvelles industries de haute technologie
S'inspirer de l'expérience tirée de l'Expo universelle et des jeux asiatiques dans la lutte contre la corruption
Réflexions suscitées par l'actuel « engouement pour l'émigration »
La dispute pour le poste de directeur général du FMI et la réforme de l'ordre financier international
Alcool au volant : tout reste à faire (ou presque...)