Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 27.05.2011 10h09
L'UE salue l'arrestation de Mladic

L'Union européenne (UE) a salué jeudi l'arrestation de Ratko Mladic, l'ancien chef militaire des Serbes de Bosnie, inculpé par le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) de crimes de guerre.

«Je me réjouis vivement de l'arrestation de Ratko Mladic par les autorités serbes. Il s'agit d'une étape importante pour la Serbie et pour la justice internationale. Je félicite le président Tadic et le gouvernement de la Serbie pour cette action courageuse », a indiqué le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, dans un communiqué.

Qualifiant cette arrestation d'«évolution très positive pour l' Union européenne», M. Barroso, qui se trouve actuellement à Deauville (France) pour participer au sommet du G8, a exprimé le souhait de voir le transfert «sans délai» de Ratko Mladic devant le TPIY.

"Une coopération pleine et entière avec le TPIY demeure essentielle sur le chemin de la Serbie vers l'adhésion à l'UE", a ajouté M. Barroso.

La Haute représentante de l'UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Catherine Ashton, qui s'est rendue jeudi à Belgrade pour une visite, a indiqué que l'arrestation de Ratko Mladic constituait «un pas important en avant pour la Serbie et la justice internationale».

Pour le président du Parlement européen, Jerzy Buzek, cette action de Belgrade donne une «nouvelle impulsion» à la candidature serbe à l'UE.

Ratko Mladic a été arrêté jeudi au petit matin par la police serbe dans un village situé dans le nord du pays. Son arrestation a ensuite été confirmée par le président serbe Boris Tadic lors d' une conférence de presse.

Ratko Mladic, l'ancien chef militaire des Serbes de Bosnie- Herzégovine, était recherché par le TPIY de La Haye depuis 1995. Considéré comme le principal responsable du massacre de Srebrenica, il est accusé de crimes de guerre, crimes contre l'humanité et génocide.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
S'inspirer de l'expérience tirée de l'Expo universelle et des jeux asiatiques dans la lutte contre la corruption
La Chine s'oppose à toute intervention étrangère en Syrie (porte-parole du ministère des A.E.)
Alcool au volant : tout reste à faire (ou presque...)
La voie du Tibet vers la démocratie
Regards sur l'avenir de l'Asie de l'Est