Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 17.05.2011 09h40
Yémen: le président rencontre le chef du CCG pour discuter de l'impasse politique

Le président yéménite Ali Abdallah Saleh a rencontré lundi le secrétaire général du Conseil de Coopération du Golfe (CCG) Abdullatif al-Zayani à Sanaa, pour discuter de l'initiative arbitrée par le CCG pour venir à bout de l'impasse dans laquelle se trouve la transition du pouvoir, a déclaré un responsable du bureau de M. Saleh à Xinhua.

M. Al-Zayani a informé M. Saleh des résultats de ses négociations avec les dirigeants du parti au pouvoir du Yémen et de la coalition de l'opposition ces deux derniers jours, a indiqué le responsable sous le couvert d'anonymat.

Le responsable a rapporté que M. al-Zayani, qui est arrivé samedi à Sanaa, a ajouté à l'accord du CCG un nouveau point: le président Saleh devrait d'abord signer l'accord en tant que président du parti au pouvoir et ensuite le signer en tant que président.

"Les leaders de l'opposition ont refusé ce point et ont insisté pour que M. Saleh signe l'accord en tant que président uniquement, car la crise est plus avec Saleh qu'avec le parti au pouvoir", a expliqué le responsable, citant M. al-Zayani.

Le responsable yéménite a expliqué que l'opposition tente de dissoudre le parti au pouvoir depuis la démission de M. Saleh.

Le porte-parole de l'opposition, Mohamed Qahtan, n'a pas pu être contacté, alors qu'un responsable de l'opposition a refusé tout commentaire sur les remarques de l'officiel présidentiel, mais a indiqué que l'opposition refusait entièrement le nouveau point de l'accord.

"Quels progrès allons-nous faire si le parti au pouvoir demeure notre partenaire à l'avenir?", s'est demandé le leader de l'opposition, avant d'ajouter: "Saleh devrait signer l'accord dans sa capacité de président, sinon nous n'approuverons pas cet accord ".

Cependant, le parti au pouvoir de M. Saleh s'accroche au pouvoir, malgré les manifestations qui durent depuis trois mois et qui demandent la fin immédiate du règne de M. Saleh depuis 33 ans.



Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les eaux chinoises sont globalement saines (rapport gouvernemental)
La réforme du système financier et le réajustement des intérêts de la division internationale du travail
Comment traiter les traumatisms post-séisme
Le vol d'oeuvres d'art à la Cité Interdite doit déclencher une alarme
Le siècle de l'Asie est-il devant nous ?
Comment créer un "royaume idéal sur Internet" ?
Les Etats-Unis doivent évaluer à sa juste valeur la contribution du Pakistan à la lutte anti-terrorisme