Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 06.05.2011 16h21
Pakistan : 8 tués dans une attaque à la roquette

Au moins 8 personnes ont été tuées vendredi en début de journée dans une attaque à la roquette lancée par des militants non identifiés, alors que ces personnes faisaient des exercices sur un terrain de football de Hazara, une ville de Quetta, chef-lieu de la province de Balochistan, dans le sud-ouest du Pakistan, rapporte la chaîne de télévision locale en anglais Express.


Selon des informations de la presse locale, cette attaque s'est produite aux environs de 07H00 (heure locale) lorsque six des huit militants inconnus à bord de deux véhicules ont attaqué les personnes en train de faire des exercices sur un terrain de football de cette ville.


Les militants ont ouvert le feu en premier, sans distinction, sur les gens qui se trouvaient sur le terrain de football, avant de tirer sur eux trois roquettes, selon des témoins oculaires.


Les assaillants ont quitté le lieu après un bref échange de tirs avec la police. Celle-ci a dressé un cordon de sécurité dans la zone. Les morts et les blessés ont été immédiatement transportés dans un hôpital proche.


Selon les sources médicales, certains blessés se trouvaient dans un état critique et le bilan de victimes pourrait s'alourdir avec le temps.


L'attaque à la roquette de vendredi est le troisième assaut terroriste perpétré au Pakistan depuis l'élimination du chef d'Al-Qaïda, Oussama Ben Laden, dans la ville d'Abbottabad, au nord-ouest du Pakistan, dans la nuit de dimanche à lundi, au cours d'une opération des commandos américains.



Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Où en est la situation de la sécurité alimentaire en Chine ?
Chine: trois millions d'habitants au Tibet, dont 90% sont des Tibétains
Pourquoi faire tant de bruit sur la Marine chinoise ?
Une victoire plus symbolique que réelle
Les Etats-Unis vont créer une nouvelle situation au Moyen-Orient
Fin de la partie pour Ben Laden
Vers où l'énergie nucléaire mondiale devra-t-elle aller ?