Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 06.05.2011 13h25
Le président yéménite et l'opposition signeront l'accord de transition à Sanaa (ministère)

Le Conseil de coopération du Golfe (CCG) est prêt à organiser une cérémonie de signature de l'accord de transition à Sanaa, au lieu de la capitale saoudite Riyad, afin de résoudre la crise politique au Yémen, a déclaré jeudi le ministère yéménite de la Défense.

Citant des officiels yéménites, le site Internet du ministère indique que le président Ali Abdallah Saleh, qui fait face à des manifestations depuis plus de trois mois exigeant la fin de son régime, devrait signer l'accord après que les représentants de son parti et l'opposition l'auront signé à Sanaa.

Après la signature de M. Saleh, l'émir des Emirat arabes unis (EAU), Cheikh Khalifa bin Zayed Al Nahyan, qui assume actuellement la présidence du CCG, devrait lui aussi approuver l'accord de transition avancé par le CCG, a ajouté le ministère.

Le ministère n'a pas révélé la date à laquelle est prévue la cérémonie.

Pour sa part, le Congrès général du peuple (GPC, parti au pouvoir), a indiqué jeudi qu'il avait envoyé la liste de ses représentants au secrétaire général du CCG, Abdullatif bin Rashid al- Zayani.

Samedi dernier, le secrétaire général du CCG n'arrivait pas à persuader M. Saleh de signer l'accord du CCG au cours de sa visite à Sanaa. Ce dernier avait proposé de signer l'accord à Sanaa, au nom du GPC, selon le porte-parole du parti au pouvoir.

En vertu de l'accord avancé par le CCG, M. Saleh devrait quitter ses fonctions d'ici 30 jours en échange d'une immunité judiciaire et le nouveau gouvernement devrait organiser des élections présidentielles et législatives dans les 60 jours.





Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine: trois millions d'habitants au Tibet, dont 90% sont des Tibétains
Chine : baisse sensible du nombre d'accidents de la route liés à l'alcool après l'entrée en vigueur de peines plus dures
Pourquoi faire tant de bruit sur la Marine chinoise ?
Une victoire plus symbolique que réelle
Les Etats-Unis vont créer une nouvelle situation au Moyen-Orient
Fin de la partie pour Ben Laden
Vers où l'énergie nucléaire mondiale devra-t-elle aller ?