Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 06.05.2011 13h24
France : les autorités préoccupées par la violence en hausse dans la ville de Marseille

Le ministre français de l'Intérieur, Claude Guéant, s'est rendu le jeudi 5 mai dans la cité phocéenne trois jours après la mort d'un adolescent tué d'un coup de fusil et où les élus demandent plus de moyens pour faire face à un regain de violence.

"C'est un vrai moment.. Je suis venu mettre en place les moyens d'améliorer la sécurité à Marseille", a déclaré le ministre qui s'est rendu à pieds au commissariat central de la ville, considérant qu'il y avait "un gros problème de délinquance à Marseille".

Dans un entretien accordé au journal régional La Provence, Claude Guéant a dit envisager l'envoi de "renforts d'effectifs" de police si la situation à Marseille, où la "violence gagne", le nécessitait.

Le ministre a par ailleurs annoncé l'affectation de 39 policiers de plus à la Police Judiciaire, la nomination de 100 fonctionnaires de plus en police d'agglomération, "dès cet été", et un renforcement de la vidéo surveillance.

Selon les syndicats de police Unité police SGP-FO et Alliance, il manquerait entre 250 et 400 policiers à Marseille.

Il importe que l'Etat prenne en compte les "besoins en matière de sécurité de la deuxième ville de France", a déclaré de son côté, le maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin,.

La visite du ministre de l'Intérieur intervient deux jours après la mort d'un adolescent, tué par balles dans les quartiers nord de la ville suite à une tentative de cambriolage dans une entreprise. Un homme âgé de 56 ans avait tiré depuis sa fenêtre avec une carabine 22 long rifle sur l'adolescent.

Le parquet a exclu la thèse de la légitime défense. L' individu a été mis en examen pour homicide volontaire et infraction à la législation sur les armes et écroué à la maison d'arrêt de Grasse (Alpes-Maritimes).

L'ex-ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, s'était rendu à Marseille en novembre dernier au surlendemain de la mort d'un adolescent de 16 ans, tué d'une rafale de kalachnikov dans une cité de la ville.





Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine: trois millions d'habitants au Tibet, dont 90% sont des Tibétains
Chine : baisse sensible du nombre d'accidents de la route liés à l'alcool après l'entrée en vigueur de peines plus dures
Pourquoi faire tant de bruit sur la Marine chinoise ?
Une victoire plus symbolique que réelle
Les Etats-Unis vont créer une nouvelle situation au Moyen-Orient
Fin de la partie pour Ben Laden
Vers où l'énergie nucléaire mondiale devra-t-elle aller ?