Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 05.05.2011 16h21
Schegen : la Grèce rejette le retour des contrôles aux frontières

La Grèce rejette le retour en arrière sur le traité de l'espace Schengen, définissant la liberté de circulation sans passeport au sein de l'UE, par la remise en place de contrôles aux frontières au sein des pays membres, a déclaré mercredi le ministre grec de la Protection du citoyen Christos Papoutsis.

"Le combat contre les migrations clandestines est l'affaire de l'Europe. La Grèce n'acceptera pas de revenir en arrière sur le traité européen de Schengen. Toutefois, nous sommes prêts à soutenir le renforcement des contrôles des frontières internes dans certaines circonstances spéciales", a dit M. Papoutsis.

Le ministre a tenu ces propos en réponse à une proposition de la Commission européenne de réintroduire temporairement des contrôles aux frontières nationales à l'intérieur de l'espace Schengen, lorsque les experts de l'UE arrivent à la conclusion qu' un État-membre donné n'est pas en mesure de faire face efficacement à l'afflux d'immigrants clandestins.

La Grèce a été critiquée pour ses efforts "inadéquats" face à l' afflux d'immigrants clandestins en provenance de la Turquie, pays voisin.

D'après des estimations officielles, plus de 500 000 personnes seraient entrées en Grèce clandestinement sur une période de cinq ans.

"Nous sommes d'accord avec la Commission européenne pour un renforcement des contrôles aux frontières et pour le rapatriement des immigrants clandestins", a souligné mercredi M. Papoutsis.

La proposition de la Commission européenne sera examinée lors d' une réunion extraordinaire des ministres européens de l'Intérieur à Bruxelles plus tard ce mois de mai, avant le sommet de l'UE prévu en juin.




Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine: trois millions d'habitants au Tibet, dont 90% sont des Tibétains
Chine : baisse sensible du nombre d'accidents de la route liés à l'alcool après l'entrée en vigueur de peines plus dures
Pourquoi faire tant de bruit sur la Marine chinoise ?
Une victoire plus symbolique que réelle
Les Etats-Unis vont créer une nouvelle situation au Moyen-Orient
Fin de la partie pour Ben Laden
Vers où l'énergie nucléaire mondiale devra-t-elle aller ?