Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 03.05.2011 14h34
Washington annonce la mort de Ben Laden, applaudissements aux quatre coins du monde (SYNTHESE)

Le chef d'al-Qaïda, Oussama Ben Laden, a été tué dans une opération américaine au Pakistan et son corps a été placé sous la garde d'Américains, a annoncé dimanche (heure américaine) le président américain Barack Obama.

Dans un discours télévisé fort inhabituel prononcé dimanche soir à la Maison Blanche, M. Obama a indiqué que les Etats-Unis avaient lancé plus tôt dans la journée "une opération ciblée" contre la résidence d'Abbottabad et avaient ensuite eu la confirmation que le chef terroriste figurait parmi les personnes ayant été tuées dans les échanges de tirs.

Il a révélé que Washington avait obtenu des informations sur l'endroit où se cachait Ben Laden en août dernier et qu'il avait été conclu que celui-ci avait trouvé refuge "au fond" du Pakistan.

"Enfin, la semaine dernière, j'ai décidé que nous avions assez de renseignements pour agir, et j'ai autorisé une opération pour capturer Oussama Ben Laden et le conduire devant la justice", a affirmé M. Obama.

Un petit commando d'Américains a mené cette attaque, au cours de laquelle Ben Laden a été tué dans un échange de tirs, a poursuivi M. Obama, avant d'ajouter qu'aucun Américain n'avait été blessé.

La coopération des Américains avec leurs homologues pakistanais a abouti à la localisation de Ben Laden à proximité d'Islamabad, a indiqué le chef de l'Etat américain.

Ben Laden, largement considéré comme la cheville ouvrière du terrorisme mondial, est tenu responsable des attentats terroristes du 11 septembre 2011, qui ont fait plus de 3 000 morts aux Etats-Unis.

Aux quatre coins du monde, des dirigeants ont applaudi l'événement, le décrivant comme une victoire dans la lutte contre le terrorisme.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a félicité le président Obama pour "cette victoire de la justice, de la liberté et des valeurs communes des nations démocratiques qui combattent côte à côte le terrorisme".

Le président israélien Shimon Peres a déclaré que l'opération était un grand succès, non seulement des Etats-Unis, mais également du monde libre tout entier.

Le Premier ministre britanniques David Cameron a déclaré que la mort de Ben Laden était un grand soulagement pour le monde.

Le ministre italien des Affaires étrangères Franco Frattini a décrit la nouvelle comme "une victoire du bien sur le mal, de la justice sur la cruauté", "une victoire du monde libre et de la démocratie".

La Premier ministre australienne Julia Gillard a déclaré que la mort de Ben Laden était importante dans la guerre contre le terrorisme, et a averti qu'il ne s'agissait pas la fin d'al-Qaïda, notant que l'Australie poursuivrait son opération en Afghanistan.

Le président russe Dmitri Medvedev a accueilli favorablement le "succès important" que les Etats-Unis ont remportés dans la guerre internationale contre le terrorisme.

La chancelière allemande Angela Merkel a décrit l'événement comme un succès des "forces de la paix", et a averti que le terrorisme international n'était pas encore vaincu.

Le président français Nicolas Sarkozy a salué un "événement majeur de la lutte mondiale contre le terrorisme".

"Le fléau du terrorisme subit un échec historique, mais c'est pas la fin d'Al Qaïda", a prévenu le président Sarkozy.

Suite à l'annonce de la mort de Ben Laden, des centaines de personnes se sont réunies devant la Maison Blanche, en applaudissant et en agitant des drapeaux américains.

Par peur de représailles anti-américaines, le département d'Etat américain a émis un avertissement de voyage dans le reste du monde à ses citoyens et a placé toutes ses ambassades en état d'alerte.

A Islamabad, le gouvernement pakistanais a renforcé les mesures de sécurité lundi aux alentours de toutes les représentations diplomatiques américaines dans le pays, suite à l'annonce de la mort d'Oussama ben Laden.




Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La population chinoise a atteint 1,3397 milliard d'habitants en 2010 (recensement)
Wu Bangguo appelle à renforcer les relations avec le parlement français
Vers où l'énergie nucléaire mondiale devra-t-elle aller ?
Coopération médiatique Chine-Afrique : une force commune pour la vérité (REPORTAGE SPECIAL)
Qui la Chine menace-t-elle ?
La duplicité et les droits de l'homme ne vont pas bien ensemble
Bo'ao fait entendre la voix d'Asie au monde