Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 20.04.2011 08h45
La NASA octroie 269 millions de dollars pour le développement d'un vaisseau spatial commercial

L'agence spatiale américaine NASA a annoncé lundi avoir octroyé plus de 269 millions de dollars à quatre compagnies privées pour développer un vaisseau spatial commercial, en vue de remplacer sa flotte vieillissante de navettes spatiales.

Boeing a ainsi obtenu 92,3 millions de dollars et le groupe Sierra Nevada Corp 80 millions de dollars, dans le cadre du deuxième tour du programme commercial de développement de l'équipage de la NASA (CCDev2), a dit l'agence spatiale.

Space Exploration Technology, également connu sous le nom de SpaceX, a lui reçu 75 millions dollars, et le groupe Blue Origin a signé un contrat de 22 millions de dollars.

"Nous nous sommes engagés à transporter en sécurité des astronautes américains à travers des véhicules spatiaux fabriqués aux Etats-Unis", a indiqué l'administrateur de la NASA, Charles Bolden, dans une déclaration.

L'objectif du programme CCDev2 est de fournir aux Etats-Unis un moyen d'envoyer des équipages à bord de la Station spatiale internationale (ISS) après le retrait définitif des navettes spatiales.

Le programme de navettes spatiales de la NASA, vieux de 30 ans, se terminera officiellement dans le courant de l'année en raison de coûts d'exploitation élevés. Avec la fin du programme américain, la capsule Soyuz du programme spatial russe représentera le seul moyen de transporter des astronautes à destination et en provenance de l'ISS.




Source: CRI

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine va imposer des droits anti-dumping sur les fécules de pomme de terre importées d'UE
Commémoration du premier anniversaire du séisme de Yushu
La duplicité et les droits de l'homme ne vont pas bien ensemble
Bo'ao fait entendre la voix d'Asie au monde
Les occidentaux devraient en apprendre davantage sur la Chine
Le sommet du BRICS, un rendez-vous faisant époque (partie I)
La crise nucléaire au Japon et l'avenir de l'énergie nucléaire