Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 15.04.2011 09h08
Le ministre libyen des AE à Chypre en quête d'une solution politique à la crise libyenne

Le ministre chypriote des Affaires étrangères Marko Kyprianou a rencontré jeudi à Nicosie son homologue libyen Abdelati Laabidi et a discuté avec lui des moyens de trouver une solution politique à la crise en Libye.

M. Laabidi, le tout nouveau chef de la diplomatie libyenne, arrivé à Chypre mercredi pour des consultations avec son holomogue chypriote, n'a fait aucun commentaire à la presse avant de repartir à l'issue de cette rencontre qui a duré une heure.

M. Laabidi s'est penché sur l'initiative de l'Union africaine (UA) et a exprimé sa volonté de trouver une solution politique à la crise libyenne, a dit à des journalistes M. Kipianou.

Il a ajouté qu'ils n'avaient pas abordé la question de savoir si le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi serait prêt à quitter le pouvoir, principale demande des rebelles.

"Nous avons évoqué des idées, nous avons mis sur la table certaines propositions que la partie libyenne va étudier. Je pense que ces propositions peuvent être utiles, mais je ne peux pas en mentionner la teneur avant qu'elles ne fassent l'objet des discussions", a relevé M. Kyprianou, notant que les propositions chypriotes avaient été avancées en tenant compte des positions de l'Union européenne (UE).

Il a également indiqué que Nicosie encourageait les efforts basés sur la feuille de route initiée par l'UA, tout en soulignant la nécessité de parvenir immédiatement à un cessez-le-feu afin de protéger les civils conformément à la résolution adoptée par le Conseil de sécurité des Nations unies.

Le chef de la diplomatie chypriote a en outre invité la communauté internationale à poursuivre ses efforts pour trouver une solution au problème libyen à travers le dialogue, en réponse aux aspirations du peuple libyen, encore que la récente initiative de l'UA pour la trêve en Libye ait été rejetée par les rebelles.

M.Laabidi a visité la Grèce, la Turquie et Malte au début de ce mois pour chercher du soutien des pays voisins de la Libye.

Le gouvernement chypriote s'oppose à l'utilisation des bases militaires britanniques dans l'île pour l'intervention militaire en Libye.




Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
BRIC : la conférence annuelle du mécanisme de coopération des banques et le forum de la finance ont eu lieu à Sanya
Le PM chinois s'entretient au téléphone avec le PM japonais sur les relations bilatérales et la situation depuis le séisme
Les occidentaux devraient en apprendre davantage sur la Chine
Le sommet du BRICS, un rendez-vous faisant époque (partie I)
La crise nucléaire au Japon et l'avenir de l'énergie nucléaire
La guerre en Libye est devenue une « patate chaude » pour l'Occident
Les chiffres des dépenses de sécurité publique de la Chine déformés par les médias étrangers