Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 15.04.2011 09h07
Le président syrien reçoit les notables pour s'enquérir des revendications des manifestants

Le président syrien Bashar al-Assad a reçu jeudi à Damas les notables venus de la ville de Daraa (sud) pour s'enquérir des revendications des protestataires sur fond de troubles qui déferlent dans cette cité, rapporte la chaîne de télévision officielle al-Ekhbaria.

Cette rencontre entre le chef de l'Etat syrien et les notables pour tenter de désamorcer la crise qui a éclaté tout dernièrement dans cette ville, suite aux affrontements entre les manifestants antigouvernementaux et les forces de sécurité, faisant une douzaine de morts.

Les manifestations ont débuté à Daraa il y a un mois pour demander aux autorités de libérer les 15 étudiants détenus pour avoir fait des graffitis inspirés par les manifestants en Tunisie et en Egypte.

Le mouvement de contestation a vite gagné du terrain dans le pays, y compris Damas, la capitale, et plusieurs personnes ont été tuées lors du bras de fer avec les forces de l'ordre.

Les autorités ont annoncé récemment une série de projets de réforme, tels que la fin de l'état d'urgence, en vigueur depuis 1963, et la remise en liberté des détenus politiques.

Damas a accusé les "puissances étrangères" d'être derrière les agitations afin d'attiser les violences motivées par le sectarisme et les conflits ethniques dans le pays.




Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
BRIC : la conférence annuelle du mécanisme de coopération des banques et le forum de la finance ont eu lieu à Sanya
Le PM chinois s'entretient au téléphone avec le PM japonais sur les relations bilatérales et la situation depuis le séisme
Les occidentaux devraient en apprendre davantage sur la Chine
Le sommet du BRICS, un rendez-vous faisant époque (partie I)
La crise nucléaire au Japon et l'avenir de l'énergie nucléaire
La guerre en Libye est devenue une « patate chaude » pour l'Occident
Les chiffres des dépenses de sécurité publique de la Chine déformés par les médias étrangers