Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 14.04.2011 09h19
Les réformes en Afrique du nord et au Moyen-Orient sont une question de souveraineté (Chypre)

Les peuples d'Afrique du nord et du Moyen-Orient doivent décider eux-mêmes de leur avenir par des moyens pacifiques et démocratiques, a souligné mercredi le président chypriote Demetris Christofias.

"Le processus de réforme et de transition est une question de souveraineté pour ces peuples et il ne doit pas y avoir d'intervention étrangère", a déclaré à la presse le président Christofias, suite à un déjeuner de travail avec le président du conseil européen Herman Van Rompuy.

La position de Chypre reste que les décisions pour l'avenir des peuples doivent êtres prises par eux-mêmes à travers des moyens pacifiques et démocratiques, a-t-il ajouté.

Le président chypriote a également appelé à "une meilleure coordination et coopération" au seine des membres de l'UE.

Le chef de la diplomatie chypriote, Markos Kyprianou, a également appelé l'UE à ouvrir un dialogue avec la Libye, la Syrie, le Yémen et Bahrein afin de favoriser les réformes décidées par les peuples locaux.




Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois s'entretient au téléphone avec le PM japonais sur les relations bilatérales et la situation depuis le séisme
Le vice-président chinois appelle à la stabilité en Asie de l'Ouest et en Afrique du Nord
Le sommet du BRICS, un rendez-vous faisant époque (partie I)
La crise nucléaire au Japon et l'avenir de l'énergie nucléaire
La guerre en Libye est devenue une « patate chaude » pour l'Occident
Les chiffres des dépenses de sécurité publique de la Chine déformés par les médias étrangers
La Chine et l'Inde, moteurs de la croissance asiatique