Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 28.03.2011 08h28
Yémen: le parti au pouvoir rejette la demande à un départ immédiat du président Saleh

Le Congrès populaire général (CPG), le parti au pouvoir au Yémen a rejeté la demande des manifestants à un départ immédiat du président Ali Abdullah Saleh, accusant le islamistes et l'opposition d'organiser des manifestations depuis plusieurs semaines, a rapporté samedi l'agence de presse yéménite Saba.

"Il est inacceptable et illogique de nous forcer, d'outrepasser la légalité constitutionnelle ou d'imposer la volonté des minorités à la majorité du peuple", a annoncé le CPG dans un communiqué publié vendredi soir à l'issue d'une réunion présidée par le président Saleh.

Selon le communiqué, plus de 10 millions de partisans du gouvernement, venus de toutes les provinces du pays, se sont rassemblés vendredi à Sanaa pour soutenir la légalité constitutionnelle, la sécurité, la stabilité et l'unité du Yémen.

Le CPG accuse les islamistes et l'opposition parlementaire d'être derrière les manifestations en vue de faire partir le président Saleh.

Le Yémen, un pays arabe très pauvre, est confronté à une escalade des activités d'Al-Qaïda dans l'est et le sud du pays, à un mouvement séparatiste dans le sud et à une rébellion chiite dans le nord.

Le Yémen est le théâtre depuis la mi-février des manifestations réclamant le départ du président Saleh, au pouvoir depuis 33 ans.

Source: xinhua

Commentaire
Le président Yéménite Mr Ali Abdallah Saleh est un dictateur tout comme Ben Ali, Moubarak....
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les investissements chinois directs sont bienvenus aux Etats-Unis
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?