Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 24.03.2011 13h19
Yémen: le président Saleh accepte le projet de résolution de la crise de l'opposition

Le président yéménite Ali Abdallah Saleh a accepté le projet de résolution de la crise proposé par la coalition de l'opposition plus tôt, a rapporté mercredi l'agence de presse officielle Saba citant une source officielle de la présidence.

"Le président Saleh a accepté le projet de résolution de la crise présenté par l'opposition plus tôt pour mettre un terme à l'impasse politique dans le pays et a envoyé son approbation par l'intermédiaire d'un médiateur à la Rencontre conjointe des parties de l'opposition", selon la même source.

Selon l'agence Saba, la proposition de l'opposition comprennent la formation d'un gouvernement d'union nationale, l'élaboration d'une nouvelle Constitution et d'une nouvelle électorale et la mise en place d'une commission pour organiser le référendum et les elections.

Selon la proposition, la nouvelle Constitution serait soumise au référendum, après quoi auront lieu les élections et la formatioin d'un nouveau gouvernement et l'élection d'un nouveau président d'ici fin 2011.

Le président Saleh accepte de transférer de manière pacifique le pouvoir pour éviter des troubles dans le pays, a affirmé la source de la présidence.

Le Parlement yéménité a approuvé tôt mercredi l'instauratioin de l'état d'urgence dans le pays en rejetant la demande de l'opposition au départ immédiat du président Saleh.

L'opposition a annoncé l'organisation d'une grande marche vers la présidence vendredi pour forcer le président Saleh de partir.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le séisme au Japon aura un impact, mais limité, dans le commerce avec la Chine
Wen Jiabao : le nouveau plan quinquennal chinois apporte la confiance au monde
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?
L'accident nucléaire est sans frontière
Que penser de l'accident nucléaire au Japon ?