Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 24.03.2011 08h05
La Russie s'oppose à l'intervention militaire en Libye (ministre)

La Russie s'est opposée à l'action militaire menée par l'Occident contre la Libye depuis le début, a déclaré le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Gennady Gatilov, mercredi, alors que les députés se préparaient à demander la fin de l'opération.

Lors d'une réunion à la Douma, ou chambre basse du Parlement russe, M. Gatilov a déclaré : "Nous avons pris de la distance par rapport à l'intervention militaire dont les conséquences sont imprévisibles".

Selon lui, il n'y a actuellement aucune information disponible sur une potentielle opération de terrain dirigée par les pays étrangers en Libye.

La Douma devrait adopter une déclaration appelant les pays occidentaux à mettre fin aux opérations militaires en Libye pour éviter des morts potentiels parmi les civils.

La Russie a demandé au Conseil de sécurité de l'ONU de ne pas adopter "à la hâte" la résolution sanctionnant l'intervention internationale, afin de permettre aux parties concernées de "résoudre le problème au sein des mécanismes politiques", a indiqué M. Gatilov.

"Mais un scénario utilisant la force domine malheureusement", a-t-il indiqué, faisant allusion à la Résolution 1973 de l'ONU, adoptée par le Conseil de sécurité jeudi dernier par 10 voix contre 0, la Russie ainsi que quatre autres pays ayant préféré s'abstenir.

Le ministre a indiqué que la Russie s'est abstenue car les civils doivent être protégés et que la violence doit cesser en Libye.

La décision russe de ne pas utiliser le pouvoir de veto a été minutieusement réfléchie, a précisé M. Gatilov.

La Résolution 1973 autorise l'usage de la force et la création d'une zone d'exclusion aérienne en Libye, où les manifestants et le gouvernement s'affrontent depuis plusieurs semaines.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le séisme au Japon aura un impact, mais limité, dans le commerce avec la Chine
Wen Jiabao : le nouveau plan quinquennal chinois apporte la confiance au monde
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?
L'accident nucléaire est sans frontière
Que penser de l'accident nucléaire au Japon ?