Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 23.03.2011 15h37
Le président indonésien ordonne la fermeture de l'ambassade en Libye

Le président indonésien Susilo Bambang Yudhoyono a ordonné la fermeture de l'ambassade d'Indonésie à Tripoli et l'évacuation de son personnel en raison de la poursuite des raids aériens occidentaux, a rapporté mardi la presse locale.

"Le président a demandé au ministre de la Coordination des affaires politiques, judiciaires et sécuritaires [Djoko Suyanto] d'ordonner à l'ambassade d'Indonésie en Libye de fermer immédiatement [dimanche] et de se retirer en Tunisie", a déclaré lundi le porte-parole présidentiel, Julian Aldrin Pasha.

Dans une interview accordée à la chaîne de télévision locale SCTV, M. Djoko a indiqué, au sujet de la situation en Libye, que "l'escalade [avait] continué dans une telle mesure que l'évacuation immédiate est une nécessité".

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Michael Tene, a dit que le personnel de l'ambassade se préparait à suivre l'ordre du président. "Trois ou quatre des membres du personnel resteront à l'ambassade indonésienne pour aider le reste de nos citoyens en Libye", a précisé Michael cité par le Jakarta Post.

Selon le porte-parole, 33 Indonésiens ont été évacués de l'ambassade, dont 16 membres du personnel et 11 citoyens.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Wen Jiabao : le nouveau plan quinquennal chinois apporte la confiance au monde
Chine : le ministère du Commerce assure un approvisionnement suffisant en sel
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?
L'accident nucléaire est sans frontière
Que penser de l'accident nucléaire au Japon ?