Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 21.03.2011 15h59
Evolutions positives à la centrale nucléaire accidentée du Japon, selon l'AIEA

L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a fait état des "évolutions positives" à la centrale nucléaire accidentée du Japon grâce aux efforts déployés pour stabiliser les installations endommagées par le séisme et le tsunami du 11 mars dernier.

Néanmoins, la situation à la centrale Fukushima n°1 demeure très grave, a averti Graham Andrew, un haut responsable de l'AIEA.

"L'alimentation électrique provenant de l'extérieur du site a été connectée aujourd'hui [dimanche] à la sous-station locale de l'unité n°2", a précisé M. Andrew, ajoutant que les opérations se poursuivaient dans des conditions difficiles pour effectuer le raccordement électrique entre cette sous-station et le bâtiment abritant le réacteur.

De l'eau de mer continue d'être injectée dans les cuves des réacteurs des unités n°1, 2 et 3, mais l'injection d'eau n'est pas nécessaire pour l'unité n°4, le réacteur ayant cessé de fonctionner.

La situation évolue dans le bon sens, du fait que le système d'injection d'eau normale a été restauré pour les réacteurs n°5 et n°6. Ceci signifie que chacun de ces réacteurs est sécurisé, avec un système de refroidissement stable et maîtrisé ainsi qu'une température et une pression basses à l'intérieur du réacteur.

De la fumée blanche ou de la vapeur est encore observée au niveau de l'unité n° 3, mais elle est moins intense que les jours précédents. Les opérations d'aspersion d'eau sur le bâtiment du réacteur sont toujours en cours, a-t-il dit.

M. Andrew a également fait savoir que les niveaux de radiation dans les grandes villes nippones n'avaient pas significativement changé depuis samedi et qu'ils demeuraient en-dessous des niveaux dangereux pour la santé humaine.

L'équipe de surveillance de la radioactivité de l'AIEA a toutefois relevé une contamination du sol à un endroit situé entre 50 et 70 km du site de Fukushima.

L'AIEA projette de dépêcher de nouveaux experts en renfort au Japon, a affirmé M. Andrew.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : le ministère du Commerce assure un approvisionnement suffisant en sel
La Chine alloue 35 milliards de yuans pour la construction de H.L.M.
Que penser de l'accident nucléaire au Japon ?
Quels avantages le 12e plan quinquennal pourra-t-il apporter aux habitants ?
Pourquoi la situation agitée au Moyen-Orient a-t-elle connu un développement si rapide?
On ne construira pas l'équité sociale avec des troubles
Priorité à la prospérité de la population