Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 15.03.2011 16h31
L'UE appelée à élaborer l'objectif 2030 de l'énergie éolienne

L'Union européenne (UE) doit élaborer son objectif de l'énergie renouvelable pour 2030, en vue d'assurer un investissement à long terme dans cette industrie, a souligné lundi le président de l'Association de l'énergie éolienne de l'Europe (EWEA), Arthouros Zervos, à Bruxelles.

Lors de l'inauguration de la plus grande conférence-exposition sur l'éolien de l'Europe, il a annoncé que l'industrie éolienne européenne "veut investir quelque 400 milliards d'euros en Europe d'ici à 2030. Pour le faire, il faut une politique énergétique stable et certaine de l'UE".

Dans un nouveau rapport "Politique énergétique de l'UE pour 2050" rendu public lundi, l'EWEA a déclaré que l'Europe pourrait devenir le leader mondial dans les technologies d'énergies renouvelables et la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Elle a aussi demandé de renouveler les politiques couronnées de succès pour la période d'au-delà de 2020, en particulier des Normes sur les performances des émissions et un Système sur les transactions des émissions plus rigoureux.

M. Zervos a exprimé sa préoccupation sur "un vide politique après 2020".

L'EWEA soutient un objectif global de l'énergie renouvelable de l'UE, proposé par le Conseil européen de l'énergie renouvelable (EREC). Ce dernier estime que pas moins que 45% de la consommation énergétique de l'UE peut provenir des sources renouvelables en 2030, tandis que l'EWEA suppose que seul l'éolien puisse répondre à 28,5% de la demande de l'Europe en électricité. Dans les Plans d'action des énergies renouvelables des Etats membres de l'UE, l'éolien fournira plus de 14% de l'électricité à l'UE en 2020.

Dans un message adressé à l'EWEA 2011, le président du Conseil européen, Herman van Rompuy, a reconnu la nécessité de "considérer ce qui se passe après l'expiration des actuelles politiques de succès en 2020".

Le président du Parlement européen, Jerzy Buzek, a pour sa part déclaré que la politique énergétique de l'UE "a besoin des décisions à long terme, non seulement pour réaliser nos engagements 2020, mais aussi pour créer la certitude pour l'industrie sur la voie vers l'économie à faible carbone et pour réduire de 80% les émissions de gaz à effet de serre en 2050".

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Séisme/Japon : arrivée dans la zone sinistrée de l'équipe de sauvetage chinoise
Les PDG d'entreprises multinationales en Chine se disent prêts à profiter des opportunités du 12e plan quinquennal
Que penser de l'accident nucléaire au Japon ?
Quels avantages le 12e plan quinquennal pourra-t-il apporter aux habitants ?
Pourquoi la situation agitée au Moyen-Orient a-t-elle connu un développement si rapide?
On ne construira pas l'équité sociale avec des troubles
Priorité à la prospérité de la population