Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 11.03.2011 09h47
Le Parlement européen s'oriente vers la réduction de son budget 2012 au vu de la situation économique

Le Parlement européen a voté mercredi les orientations relatives à la réduction de son propre budget 2012 au vu de la situation économique, financière et sociale des Etats membres de l'Union européenne (UE).

Réunis en session plénière à Strasbourg depuis lundi dernier, les eurodéputés se sont engagés à examiner les compressions budgétaires possibles et à justifier de manière détaillée les dépenses nécessaires. Les projets en cours, tels que la Maison de l'histoire européenne, ne devraient pas être affectés, indique le rapport sur les orientations relatives à la procédure budgétaire 2012.

Le rapporteur du Parlement européen pour la préparation du budget, José Manuel Fernandes, a souligné que le budget de l'année prochaine devrait être à l'image de l'austérité et ajusté sur l'inflation, en ajoutant que les compressions ne devraient pas avoir d'impact négatif sur la qualité des travaux législatifs du Parlement.

Les besoins liés à l'élargissement de l'UE, selon un communiqué de presse publié par le Parlement européen, doivent être intégrés par le biais d'une lettre rectificative ou d'un budget rectificatif, au cas où une décision serait prise concernant l'adhésion de la Croatie. Il en va de même pour l'incidence budgétaire résultant de l'arrivée des 18 nouveaux députés, en vertu du traité de Lisbonne.

Le rapport a été débattu mardi en présence du commissaire européen au budget, Janusz Lewandowski, qui a indiqué que la Commission européenne s'employait également à maintenir l'augmentation des dépenses administratives au dessous de 1 %, en limitant les dépenses liées aux technologies de l'information, aux conférences, aux frais de mission et aux publications.

Selon M. Lewandowski, le Conseil européen envisage lui aussi d'introduire des restrictions budgétaires. Il s'est dit d'accord avec le Parlement européen pour estimer que les coûts d'un éventuel élargissement ne devraient être inscrits au budget qu'après la prise de décision à ce sujet.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Alerte au tsunami suite à un séisme au Japon, mais la Chine est en sécurité
Chine : rassemblement pour la Journée mondiale de la femme
Priorité à la prospérité de la population
L'augmentation du budget de l'armée chinoise est irréprochable
En fin de compte, qui menace vraiment qui ?
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...