Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 10.03.2011 13h22
Le Parlement européen adopte une résolution sur la stratégie européenne pour la région atlantique

Le Parlement européen a adopté mercredi à Strasbourg une résolution sur la "Stratégie européenne pour la région atlantique", en invitant la Commission européenne à élaborer une nouvelle stratégie macro-régionale.

Plaidant en faveur d'une meilleure coordination politique entre régions riveraines de l'Atlantique, les eurodéputés ont demandé à la Commission européenne de "proposer d'ici juin 2011 une stratégie qui s'articulerait aussi bien à la politique maritime qu'à la cohésion territoriale" de l'Atlantique.

Au cours d'un débat avec la commissaire européenne chargée de la politique maritime, Maria Damanaki, les eurodéputés ont proposé une approche de coopération entre l'UE et les pays, régions et localités en bordure de l'Atlantique pour mieux faire face à "des problématiques transcendant les frontières".

Selon la résolution adoptée par le Parlement européen, cette stratégie devrait couvrir un large éventail de domaines allant des énergies marines aux questions d'environnement, de pollution, de transport, de sécurité et de surveillance, de recherche ou des loisirs et tourisme. Elle inclurait des services et formations dans le domaine maritime ainsi que la pêche et l'aquaculture.

Les eurodéputés ont insisté sur le fait que l'élaboration de cette stratégie devrait aller "de la base au sommet, en partant des régions et en impliquant toutes les parties" et viser "à dépenser mieux l'argent de l'Union, non à en dépenser plus".

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : rassemblement pour la Journée mondiale de la femme
Des dirigeants chinois appellent à se préparer à surmonter des difficultés et des risques
Priorité à la prospérité de la population
L'augmentation du budget de l'armée chinoise est irréprochable
En fin de compte, qui menace vraiment qui ?
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...