Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 10.03.2011 08h49
L'Australie étudie la possibilité de vendre de l'uranium aux Emirats arabes unis

Le ministre australien des Affaires étrangères, Kevin Rudd, a déclaré mercredi à Canberra que son pays allait négocier un accord de garantie nucléaire avec les Emirats arabes unis (EAU), en vue de paver la voie à de futures ventes d'uranium.

Selon M. Rudd, les EAU envisagent d'avoir recours à l'énergie nucléaire pour produire de l'électricité à l'horizon 2017.

"Les EAU sont un pays signataire du Traité de non-prolifération nucléaire et appliquent un protocole additionnel sur la garantie renforcée avec l'Agence de l'énergie atomique", a-t-il rappelé dans un communiqué publié mercredi.

"Un accord de garantie bilatéral dans ce sens avec l'Australie est une condition de la non-prolifération nucléaire stricte dans l'avenir, condition requise par Canberra pour toute fourniture d'uranium", a souligné le chef de la diplomatie australienne.

Les demandes annuelles maximales en électricité des EAU devraient dépasser les 40 000 mégawatts en 2020 et l'accord proposé permettra d'ouvrir un important marché supplémentaire pour les producteurs d'uranium australiens, a rappelé M. Rudd.

L'Australie salue les efforts émiratis concernant la mise en oeuvre d'une approche responsable de production d'énergie nucléaire et souhaite que cela serve de modèle aux autres pays du Moyen-Orient, a conclu M. Rudd.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : rassemblement pour la Journée mondiale de la femme
Des dirigeants chinois appellent à se préparer à surmonter des difficultés et des risques
Priorité à la prospérité de la population
L'augmentation du budget de l'armée chinoise est irréprochable
En fin de compte, qui menace vraiment qui ?
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...