Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 09.03.2011 13h19
Rencontre entre le secrétaire britannique aux Affaires étrangères et le président palestinien pour discuter du processus de paix au Moyen-Orient

Le secrétaire britannique aux Affaires étrangères William Hague a rencontré mardi le président palestinien Mahmoud Abbas, en visite à Londres, pour discuter du processus de paix au Moyen-Orient.

« Nous avons eu des discussions importantes sur le processus de paix, sur nos relations bilatérales et sur la situation dans la région », a déclaré M. Hague à l'issue de cette rencontre.

« Le message du gouvernement britannique aujourd'hui est que le processus de paix ne doit pas faire les frais des incertitudes dans la région », a-t-il dit.

« (Ce processus) est trop important pour qu'on le laisse échouer ou faiblir. Au contraire, nous devons redoubler d'efforts pour faire avancer le processus de paix », a-t-il ajouté.

Les gouvernement britannique estime que les parties doivent s' engager à nouveau dans les négociations le plus tôt possible, et le faire sur la base de principes clairs avec un soutien international, dans l'objectif de réaliser une percée dans l'année.

M. Hague a également appelé les dirigeants israéliens et palestiniens à saisir cette occasion de conclure un accord de paix historique à l'image des changements historiques dans la région, pour assurer la paix et la sécurité durables que ces deux populations méritent.

Le Royaume-Uni est prêt à faire tout ce qu'il peut pour soutenir cette entreprise, à défendre la paix et à avancer des idées et propositions pour aider à surmonter les obstacles, mais surtout à soutenir toutes les parties dans les décisions audacieuses qui seront sans aucun doute nécessaires, a-t-il dit.

Par ailleurs, M. Hague a annoncé que le Royaume-Uni suivrait le mouvement amorcé par de nombreux autres pays en relevant le statut de la délégation palestinienne à Londres au rang de Mission diplomatique. Des régimes de visa simplifié et d'autres avantages administratifs seront également accordés à cette mission.

« Nous saluons cette étape positive dans nos relations, ainsi que l'engagement constant du président pour une solution à deux États », a-t-il dit.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Des dirigeants chinois appellent à se préparer à surmonter des difficultés et des risques
Hu Jintao appelle au maintien de la stabilité et à la réalisation de la réforme au Tibet
Priorité à la prospérité de la population
L'augmentation du budget de l'armée chinoise est irréprochable
En fin de compte, qui menace vraiment qui ?
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...