Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 09.03.2011 08h53
Obama juge inacceptable la violence contre les civils en Libye

Le président des États-Unis Barack Obama a déclaré lundi que la violence contre les civils libyens était « inacceptable », mettant en garde les personnes impliquées qu'elles « auraient à répondre » de ces violences.

M. Obama a tenu ces propos à l'issue d'entretiens à la Maison Blanche avec la Premier ministre australienne Julia Gillard, en visite à Washington.

L'Australie s'est associée aux États-Unis pour imposer des sanctions au gouvernement libyen, a-t-il dit, ajoutant que les États-Unis restaient vigilants sur les violences et la situation humanitaire en Libye.

M. Obama a indiqué qu'il venait d'autoriser le déblocage de 15 millions de dollars supplémentaires au profit d'organisations humanitaires sur le terrain.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Des dirigeants chinois appellent à se préparer à surmonter des difficultés et des risques
Hu Jintao appelle au maintien de la stabilité et à la réalisation de la réforme au Tibet
Priorité à la prospérité de la population
L'augmentation du budget de l'armée chinoise est irréprochable
En fin de compte, qui menace vraiment qui ?
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...