Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 09.03.2011 08h39
France : Le ministère de l' Economie et de Finances cible d' une attaque informatique (medias)

Le ministère français de l'Economie et des Finances a fait l' objet d' une attaque informatique ciblant la direction du Trésor et des documents du G20, révèle lundi le magazine Paris Match.

Selon le media, qui cite une source proche du dossier, l' opération s' est déroulée entre le mois de décembre et ce week-end et l' attaque visait des documents liés à la présidence française du G20 et aux affaires économiques internationales.

"Ceux qui ont agi sont des professionnels déterminés et organisés. C' est la première attaque contre l' Etat français de cette ampleur et à cette échelle", a déclaré à Paris Match Patrick Pailloux, le directeur général de l' ANSSI (Agence nationale de la sécurité des systèmes d' information).

Selon la même source, plus de 150 ordinateurs du ministère ont été infiltrés et de nombreux documents piratés mais aucun ne concernerait des particuliers.

François Baroin, ministre du Budget, a confirmé l' information lundi matin sur les ondes de la radio Europe 1.

"On n'a pas encore de détails complets. Ce que l'on sait, c'est que l'ensemble des services nous ont alerté de la réalité d'un certain nombre de messages de gens qui étaient rentrés dans les boîtes mails, dans les serveurs", a-t-il précisé.

L'attaque a pu être bloquée ce week-end grâce à une opération de maintenance sur 12.000 ordinateurs du ministère.

Le ministère a porté plainte contre X auprès du Parquet de Paris et la DCRI, les services de renseignement français, a été saisie.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Des dirigeants chinois appellent à se préparer à surmonter des difficultés et des risques
Hu Jintao appelle au maintien de la stabilité et à la réalisation de la réforme au Tibet
Priorité à la prospérité de la population
L'augmentation du budget de l'armée chinoise est irréprochable
En fin de compte, qui menace vraiment qui ?
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...