Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 08.03.2011 13h26
Colombie: au moins 23 travailleurs du secteur pétrolier enlevés par les FARC

Au moins 23 travailleurs ont été pris en otage lundi par des guérilleros présumés des Forces armées révolutionnaires de la Colombie (FARC) dans la jungle de Vichada, dans le sud-est de la Colombie, a indiqué la compagnie pétrolière qui emploie ces travailleurs.

Les travailleurs étaient partis à la recherche de réserves d'hydrocarbures dans cette région, où opèrent de nombreux membres des FARC, a indiqué à la radio RCN un porte-parole de la compagnie, Tomas Rueda.

"Ils (FARC, ndlr) ont enlevé 23 personnes employées par l'un de nos sous-traitants", a-t-il confirmé.

Il est encore tôt pour donner des détails sur les assaillants, mais des sources policières ont confirmé à RCN que le front 16 des FARC opérait dans la région et qu'il pourrait être le preneur d'otage, a indiqué le porte-parole.

Dans le même temps, le gouverneur de Vichada, Juan Carlos Avila, a confirmé qu'un groupe d'hommes armés non identifiés avait pénétré dans un camp pétrolier et avait enlevé des personnes.

La prise d'otages s'est déroulée dans une partie reculée de la jungle, dans la municipalité de Cumaribo, une zone accessible uniquement par hélicoptère.

Suite à l'annonce de cet enlèvement, le ministre colombien de la Défense Rodrigo Rivera a convoqué les commandants militaires pour une réunion spéciale de sécurité, afin d'évaluer la situation à Vichada, une région frontalière du Venezuela.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Hu Jintao appelle au maintien de la stabilité et à la réalisation de la réforme au Tibet
La Chine dévoile son plan de développement quinquennal lors de la session annuelle de l'APN
L'augmentation du budget de l'armée chinoise est irréprochable
En fin de compte, qui menace vraiment qui ?
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...
Les risques qui menacent la Chine sont à prendre au sérieux