Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 05.03.2011 10h36
Un ex-général bosniaque détenu à Vienne pour crimes de guerre

Un ex-général de l'armée bosniaque a été arrêté à Vienne pour présomption de crimes de guerre lors de la guerre en Bosnie de 1992-1995, a confirmé vendredi le ministère autrichien de l'Intérieur.

Cet ex-général de 74 ans, Jovan Divjak, a été arrêté jeudi soir à l'Aéroport international de Vienne.

La Serbie l'accuse d'avoir ordonné une embuscade contre des troupes yougoslaves qui battaient en retraite lors d'une bataille dans la rue Dobrovoljacka à Sarajevo en 1992.

Le nombre de morts exact n'a pas été publié par les autorités yougoslaves d'alors, mais des informations officieuses évoquent au moins 40 soldats tués et 200 environ capturés.

Sur la base d'un mandat d'arrêt serbe publié en 2009, M. Divjak a été arrêté par la police autrichienne alors qu'il faisait escale par Vienne pour se rendre à Bologne.

Il est actuellement retenu dans un centre de détention et d' enquête dans l'attente de son extradition.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Arrivée à Beijing de la première délégation de la CCPPC
La Chine envoie des transporteurs militaires pour rapatrier ses ressortissants en Libye
En fin de compte, qui menace vraiment qui ?
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...
Les risques qui menacent la Chine sont à prendre au sérieux
Le nouveau statut de deuxième puissance économique mondiale doit inciter la Chine à la prudence