Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 27.02.2011 09h28
Le roi de Bahreïn renvoie quatre ministres (journal)

Le roi de Bahreïn, Hamad bin Isa al-Khalifa, a renvoyé quatre ministres, une décision interprétée comme un geste de bonne volonté, le royaume ayant lancé un dialogue national après plusieurs jours de contestation contre le gouvernement, a rapporté samedi le quotidien Al-Wasat.

Le journal a indiqué que les ministres démis de leurs fonctions occupaient les postes de ministre des Affaires du cabinet, du Logement, de la Santé et de l'Electricité.

Aucune confirmation officielle ni communiqué n'a été publié pour confirmer ce remaniement ministériel.

Ces renvois auraient pour but d'apaiser l'opposition chiite de ce petit pays du Golfe, où règne la famille musulmane sunnite al- Khalifa. La population, à majorité chiite, s'estime confronté à des discriminations à l'embauche et dans différents services.

Des accusations que nie farouchement le royaume.

Mais la semaine dernière, une vague de protestations a été lancée, causant la mort de plusieurs personnes. Il s'agit de la pire agitation dans le royaume depuis les années 1990.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : Jia Qinglin insiste sur la stabilité au Tibet
L'«Année de la Jeunesse » Chine-UE s'est inaugurée à Beijing
En fin de compte, qui menace vraiment qui ?
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...
Les risques qui menacent la Chine sont à prendre au sérieux
Le nouveau statut de deuxième puissance économique mondiale doit inciter la Chine à la prudence