Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 16.02.2011 08h34
Bahrein : le bloc chiite d'opposition boycotte le Parlement

Le principal groupe d'opposition chiite de Bahreïn, Al-Wefaq, a déclaré mardi qu'il suspendait sa participation au Parlement du pays, suite à la mort de deux manifestants, a rapporté la chaîne de télévision Al-Jazira, basée à Doha (Qatar).

Deux manifestants bahreïnis ont été tués dans des heurts avec la police au cours des manifestations qui secouent depuis lundi le petit pays du Golfe.

Al-Wefaq détient 18 des 40 sièges au sein du Parlement bahreïni.

Bahreïn, où se trouve la base de la 5e Flotte de la Marine américaine, est gouverné par la famille sunnite al-Khalifa, tandis que la population majoritaire chiite du pays affirme faire l'objet de discrimination dans les emplois et d'autres services. Une affirmation démentie par les autorités.

Le Parlement bahreïni est issu des élections législatives, mais les lois du pays doivent être approuvées par le Conseil de la Choura (chambre haute), un organe approuvé par le roi.

Source: xinhua

Commentaire
Après ces émeutes dans le monde arabe si les pays arabe n applique pas la charia islamique...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Wen Jiabao : la Chine va rationaliser son industrie des terres rares
La Chine poursuit sa taxation préférentielle en faveur des petites entreprises cette année
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...
Les risques qui menacent la Chine sont à prendre au sérieux
Le nouveau statut de deuxième puissance économique mondiale doit inciter la Chine à la prudence
Les microblogs sont un moyen, pas une fin en soi
Le développement pacifique, le meilleur choix pour la Chine et le monde