Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 16.02.2011 08h17
Visite du chef de la diplomatie de l'UE en Tunisie et au Moyen-Orient

Mme Catherine Ashton, Haute Représentante de l'Union européenne (UE) pour les affaires extérieures et la politique de sécurité ainsi que vice-présidente de la Commission européenne, a entamé lundi sa visite en Tunisie et dans un certain nombre de pays du Moyen-Orient, y compris Israël et les territoires palestiniens occupés, selon un communiqué rendu public lundi par la Commission européenne.

Au cours de son voyage en Tunisie lundi, Mme Ashton rencontrera le Premier ministre Mohamed Ghannouchi et les ministres de la Coopération internationale, du Commerce et du Tourisme, du Développement local et régional. Elle prévoit également de rencontrer les principaux partis politiques et la société civile.

Il s'agit de la première visite de Mme Ashton en Tunisie, après d'importants changements politiques survenus dans ce pays d'Afrique du Nord dès le début de cette année et le départ de son ancien président Zine el-Abidine Ben Ali.

"Tous les acteurs politiques de la société civile dans son ensemble doivent continuer à travailler ensemble, dans une transition ordonnée mais décisive vers des élections libres et démocratiques plus tard cette année, avec une feuille de route claire des réformes et la mise en oeuvre rapide", a dit Mme Ashton.

"La démocratie profonde ne peut prendre racine et s'épanouir qu'à travers et avec la participation de tous les acteurs de la société civile", a-t-elle déclaré.

Après la Tunisie, Mme Ashton voyagera en Israël et dans les territoires palestiniens occupés, où elle s'entretiendra avec de principaux acteurs dans le processus de paix du Moyen-Orient, dont le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, le ministre israélien des Affaires étrangères Avigdor Lieberman, le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas ainsi que le Premier ministre Salam Fayyad.

Elle se penchera en particulier sur les étapes de la prochaine réunion entre les envoyés du Quartette pour la paix du Moyen- Orient et les négociateurs israéliens et palestiniens à Bruxelles.

Après Israël, Mme Ashton voudrait voyager au Liban et en Jordanie, où elle tiendra des réunions avec le président libanais Michel Suleiman et le roi Hussein de Jordanie. Elle a aussi exprimé "son intention de se rendre en Egypte dans les meilleurs délais, conformément au mandat donné par les dirigeants européens".

Au cours de sa visite dans la région, elle restera en contact étroit avec les autorités égyptiennes pour que ce voyage puisse avoir lieu dès que possible, selon le communiqué de la Commission européenne.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les conséquences heureuses d'une lettre d'une handicapée à Wen Jiabao
Chine : le commerce extérieur du Xinjiang a plus que triplé entre 2006-2010
Le nouveau statut de deuxième puissance économique mondiale doit inciter la Chine à la prudence
Les microblogs sont un moyen, pas une fin en soi
Le développement pacifique, le meilleur choix pour la Chine et le monde
L'«image de la Chine » fait l'objet de discussions lors du Forum de Davos
Les 10 raisons pour lesquelles les Etats-Unis diabolisent la Chine