Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 16.02.2011 08h13
La ministre française des AE discutera avec un groupe de personnalités internationales du développement africain

La ministre française des Affaires étrangères Michèle Alliot-Marie recrevra mardi dans le cadre de la présidence française du G20 et du G8, les représentants de l'Africa Progress Panel, organisation internationale visant à promouvoir le développement de l'Afrique, a annoncé lundi le ministère français des Affaires étrangères.

Après un entretien avec le président français Nicolas Sarkozy, ces représentants de l'Africa Progress seront reçus mardi soir par Mme. Alliot-Marie pour un dîner au Quai d'Orsay, en présence de représentants du secteur privé et de la société civile, a indiqué le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères Bernard Valero.

Présidé par l'ancien Secrétaire Général des Nations unies Kofi Annan, l'Africa Progress Panel est un groupe indépendant de personnalités africaines et d'autres continents, qui s'est donné pour mission d'assurer un suivi des progrès concernant le développement de l'Afrique et la mise en œuvre des engagements mutuels pris à cet égard par la communauté internationale et les pays africains.

Parmi les membres de ce panel, on trouve également ancien Premier ministre britannique Tony Blair, ancien président du Fonds monétaire international Michel Camdessus, ancien directeur de la Banque mondiale Peter Eigen, chanteur et activiste politique irlandais Bob Geldof, épouse de l'ancien président sud-africain Nelson Mandela Graça Machel, ancien gouverneur de la Banque de Botswana Linah Kelebogile Mohohlo, ancien président nigérian Olusegun Obasanjo, ancien secrétaire au Trésor des États-Unis Robert Rubin, PDG d'origine ivoirienne de Prudential plc, principale compagnie d'assurance du Royaume-Uni TidjaneThiam et lauréat du prix Nobel Mohammed Yunus. La plupart d'entre eux participeront au dîner de mardi, a précisé M. Valero.

Lors du dernier sommet de l'Union africaine à Addis Abeba fin janvier, le président Sarkozy s'est engagé à faire du développement de l'Afrique l'une de ses priorités à l'occasion de la double présidence française du G20 et du G8.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les conséquences heureuses d'une lettre d'une handicapée à Wen Jiabao
Chine : le commerce extérieur du Xinjiang a plus que triplé entre 2006-2010
Le nouveau statut de deuxième puissance économique mondiale doit inciter la Chine à la prudence
Les microblogs sont un moyen, pas une fin en soi
Le développement pacifique, le meilleur choix pour la Chine et le monde
L'«image de la Chine » fait l'objet de discussions lors du Forum de Davos
Les 10 raisons pour lesquelles les Etats-Unis diabolisent la Chine