Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 16.02.2011 08h09
Visite d'un sénateur influent américain au Pakistan

Le président de la Commission des Affaires étrangères du Sénat américain, John Kerry, devrait se rendre mardi à Islamabad pour effectuer une visite surprise dans l'intention de faire retomber la tension règnant entre les deux pays suite au double meurtre présumément perpétré par Raymond Davis, un employé américain bénéficiant de l'immunité diplomatique, selon la presse locale.

Le Pakistan a indiqué que des tribunaux décideraient du sort de Raymond Davis, accusé d'avoir tué deux Pakistanais le mois denier à Lahore, une ville située dans l'est du Pakistan. Les Etats-Unis ont estimé que Davis était en possesion d'un visa diplomatique et bénéficiait d'une immunité diplomatique.

La presse américaine a rapporté la semaine dernière que Washington avait suspendu tous les entretiens de haut niveau avec Islamabad portant sur le dossier.

Les Etats-Unis envisageaient de tenir une réunion trilatérale à Washington avec l'Afghanistan et le Pakistan à la fin du mois, mais cette réunion a été annulée du fait que le Pakistan avait catégoriquement refusé de libérer Davis.

La télévision pakistanaise Geo TV a rapporté que John Kerry se rendrait à Islamabad et rencontrerait de hauts responsables pakistanais, dont le président et le Premier ministre.

L'ambassade américaine et les autorités pakistanaises n'ont donné aucun détail sur l'agenda de la visite.

M. Kerry est le premier responsable américain de haut rang à visiter le Pakistan depuis que de graves divergences sont apparues entre les deux pays alliés sur la question de l'immunité diplomatique.

M. Kerry avait déjà effectué quatre visites au Pakistan depuis son acession au poste de président de la Commission des Affaires étrangères du Sénat américain en 2009.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les conséquences heureuses d'une lettre d'une handicapée à Wen Jiabao
Chine : le commerce extérieur du Xinjiang a plus que triplé entre 2006-2010
Le nouveau statut de deuxième puissance économique mondiale doit inciter la Chine à la prudence
Les microblogs sont un moyen, pas une fin en soi
Le développement pacifique, le meilleur choix pour la Chine et le monde
L'«image de la Chine » fait l'objet de discussions lors du Forum de Davos
Les 10 raisons pour lesquelles les Etats-Unis diabolisent la Chine