Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 15.02.2011 13h18
L'OCDE signale une expansion économique continue dans les principales économies

Les indicateurs de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) continuent à signer une expansion économique en décembre dans les principales économies du monde, a indiqué lundi l'organisation basée à Paris.

Les indicateurs composites avancés de l'Allemagne, du Japon et des Etats-Unis ont montré de manière relativement robuste une expansion par rapport à la tendance, alors que ceux du Canada, de la France et du Royaume-Uni ont continué de signaler une expansion modérée. Des signes d'un infléchissement émergent en Italie.

La zone OCDE a retrouvé la dynamique de croissance, tandis que la zone euro a consolidé son expansion économique, selon l'évolution de leurs indicateurs.

Les nouvelles données pour la Chine ont suggéré un infléchissement, renversant la tendance d'un possible retour vers une dynamique de croissance signalé dans le mois précédent. L'indicateur composite avancé pour l'Inde a signalé un ralentissement. Pour la Russie, l'indicateur composite avancé continue de montrer une expansion tandis que celui du Brésil est resté proche de sa tendance de long-terme.

En définissant quatre phases de croissance économique (expansion, infléchissement, ralentissement et reprise), les indicateurs composites avancés de l'OCDE signalent les points de retournement de l'activité économique approximativement six mois en avance.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : le commerce extérieur du Xinjiang a plus que triplé entre 2006-2010
La Chine doit se préparer efficacement au vieillissement de sa population
Les microblogs sont un moyen, pas une fin en soi
Le développement pacifique, le meilleur choix pour la Chine et le monde
L'«image de la Chine » fait l'objet de discussions lors du Forum de Davos
Les 10 raisons pour lesquelles les Etats-Unis diabolisent la Chine
Quand la « Mère Patrie » en vient à friser l'incident diplomatique...