Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 15.02.2011 08h09
Le président du Parlement européen appelle Alger à "s'abstenir de toute violence"

Le président du Parlement européen, Jerzy Buzek, a appelé dimanche le gouvernement algérien à "s'abstenir de toute violence et respecter le droit de leurs citoyens à manifester pacifiquement".

Selon lui, "l'état d'urgence continu est injustifiable et constitue clairement un obstacle aux perspectives de l'Algérie pour un développement équitable, pacifique et durable". Il a aussi demandé au gouvernement algérien de "libérer immédiatement tous les manifestants arrêtés".

Il s'agit de la réaction de M. Buzek aux derniers développements de la situation en Algérie, qui se trouve dans le sillage de la Tunisie et de l'Egypte.

M. Buzek a rappelé que début février, il s'était félicité de l'annonce du président algérien Abdelaziz Bouteflika de lever l'état d'urgence.

"Ce n'est qu'une première étape pour répondre aux aspirations démocratiques légitimes du peuple algérien, mais même cette étape ne s'est pas encore concrétisée. Les groupes d'opposition, la société civile, et en particulier les jeunes devraient avoir le droit d'exprimer librement leurs critiques vis à vis du gouvernement. Aucun gouvernement ne peut ignorer l'appel de son peuple", a ajouté le président du Parlement européen.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : le commerce extérieur du Xinjiang a plus que triplé entre 2006-2010
La Chine doit se préparer efficacement au vieillissement de sa population
Les microblogs sont un moyen, pas une fin en soi
Le développement pacifique, le meilleur choix pour la Chine et le monde
L'«image de la Chine » fait l'objet de discussions lors du Forum de Davos
Les 10 raisons pour lesquelles les Etats-Unis diabolisent la Chine
Quand la « Mère Patrie » en vient à friser l'incident diplomatique...