Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 14.02.2011 16h32
Colombie : les Farc ne libèrent qu'un seul otage au lieu des trois annoncés

Les rebelles des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) n'ont libéré qu'un otage dimanche et non trois, comme ils s'y étaient pourtant engagés, a révélé le Comité international de la Croix Rouge.

L'otage relâché est l'officier de police Carlos Ocampo, kidnappé en décembre 2010, a confirmé l'organisation, sans préciser la raison pour laquelle les deux autres otages n'avaient pas été libérés.

"M. Ocampo a été libéré par les FARC dans une zone rurale du département de Tolima. Malheureusement, la libération de l'officier [Guillermo] Solorzano et du soldat [Salin] Sanmiguel, qui devait intervenir aujourd'hui, n'a pas été possible", a fait savoir le porte-parole de la Croix Rouge, Cristina Rivera.

Des membres de la famille des otages ont expliqué que ce retard était dû à de mauvaises conditions climatiques, selon plusieurs sources.

M. Ocampo a été transféré à l'aéroport d'Ibague par une mission humanitaire de la Croix-Rouge, menée par un ancien sénateur.

Il s'agit de la quatrième libération d'otages par les FARC en une semaine. Mercredi, le groupe rebelle avait relâché le conseiller Marcos Baquero, et deux jours plus tard, le militaire Henry Lopez et le conseiller Armando Acuna.

Les FARC, la plus ancienne guérilla d'Amérique latine, est connue pour ses activités de trafic de drogue et de prise d'otage. Sur le déclin depuis 2002 et l'intensification des actions du gouvernement, le groupe a été contraint de se replier dans les montagnes et dans la jungle.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : le commerce extérieur du Xinjiang a plus que triplé entre 2006-2010
La Chine doit se préparer efficacement au vieillissement de sa population
Les microblogs sont un moyen, pas une fin en soi
Le développement pacifique, le meilleur choix pour la Chine et le monde
L'«image de la Chine » fait l'objet de discussions lors du Forum de Davos
Les 10 raisons pour lesquelles les Etats-Unis diabolisent la Chine
Quand la « Mère Patrie » en vient à friser l'incident diplomatique...