Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 07.02.2011 13h29
L'opposition albanaise organise une nouvelle manifestation anti-gouvernementale

Le Parti socialistee, formation politique de l'opposition libanaise, a organisé un nouveau rassemblement pacifique à Tirana vendredi, appelant à la chute du gouvernement au pouvoir pour corruption présumée.

Des milliers de manifestants, sous la houlette du chef de l'opposition Edi Rama, ont défilé dans le centre de Tirana, mais sont restés loin de la rue où se trouve le bureau du Premier ministre.

Au cours de la manifestation du 21 janvier qui a dégénéré, trois personnes avaient été tuées et des dizaines d'autres blessées devant le bureau du Premier ministre Sali Berisha.

Outre Tirana, les populations de trois autres villes à travers le petit pays des Balkans occidentaux sont également descendues dans la rue. Aucune violence n'a été signalée pendant les manifestations.

A Tirana, les manifestants scandaient "Nous voulons une Albanie sans Sali" et tenaient des banderoles, où on pouvait lire "la Mafia de Berisha". Edi Rama a été étroitement escorté par plusieurs gardes du corps.

Au moins 5.000 personnes ont assisté au rassemblement à Tirana. La rue principale d'environ 1.000 mètres de long était bondée de manifestants, et des badauds en bordure de rue.

L'opposition et le gouvernement de coalition au pouvoir sont à couteaux tirés depuis l'élection générale de 2009. L'opposition a accusé le gouvernement au pouvoir d'avoir truqué les élections et a depuis refusé d'accepter ses résultats.

La tension a atteint son paroxysme ce mois lorsque le vice- premier ministre et le ministre de l'Economie Ilir Meta a été limomgé pour les allégations de corruption.

L'opposition a appelé à la démission du gouvernement de coalition dirigé par Sali Berisha et la tenue des élections anticipées, prévues en 2013. M. Berisha a rejeté la demande.

"Nous sommes déterminés à lutter contre le régime, et aucune force ne pourrait nous forcer à prendre du recul», a déclaré aux journalistes après la manifestation de vendredi, Edi Rama, annonçant qu'une nouvelle manifestation est prévue pour vendredi prochain.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine souhaite la réussite de la réunion préliminaire aux pourparlers militaires entre la RPDC et la République de Corée
Les dirigeants chinois rendent visite à des responsables retraités avant la Fête du Printemps
L'«image de la Chine » fait l'objet de discussions lors du Forum de Davos
Les 10 raisons pour lesquelles les Etats-Unis diabolisent la Chine
Quand la « Mère Patrie » en vient à friser l'incident diplomatique...
Le rôle de la Chine dans le monde
Face aux problèmes de circulation, Guangzhou met la pédale douce