Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 30.01.2011 13h43
Le Premier ministre libanais désigné réitère la formation d'un gouvernement avec tous les partis

Le Premier ministre désigné libanais Najib Mikati, qui bénéficie du soutien du Hezbollah, a déclaré vendredi que le nouveau gouvernement comprendra toutes les réligions et les partis politiques.

M. Mikati a déclaré aux journalistes à l'issue de deux jours de consultations qu'après avoir écouté les blocs parlementaires, il a constaté que ce sont "les point de vue et les dénominateurs qui combinent les blocs parlementaires, plus que tout les points de divergence."

Il a indiqué qu'il ferait le point au président Michel Sleimane sur les résultats des consultations samedi. M. Mikati a ajouté qu'il ne peut pas définir une date spécifique pour la formation du gouvernement.

Sur les conditions fixées par le Mouvement du Futur dirigé par le Premier ministre intérimaire Saad Hariri, M. Mikati a déclaré qu'elles «ne sont pas impossibles."

Le Mouvement du futur a demandé jeudi à Mikati de clarifier sa position sur le Tribunal spécial pour le Liban (TSL) qui enquête sur l'assassinat de l'ancien Premier ministre Rafic Hariri en 2005. Il a, en outre réclamé que M. Mikati ne suspende pas les contacts entre le Liban et le TSL, qu'il continue de financer cette institution et ne retire pas les juges.

M. Mikati a déclaré que le nouveau gouvernement doit inclure tous les partis politiques et qu'il fera tous les efforts pour associer tout le monde.

Il a été nommé Premier ministre mardi après que l'opposition, menée par le Hezbollah, a renversé le gouvernement de M. Hariri en raison d'un différend sur le TSL.

Le TSL devrait inculper des membres du Hezbollah, une mesure à l'origine de la crise actuelle au Liban.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Entretien téléphonique entre les ministres chinois et français des Affaires étrangères
Chine : Wu Bangguo appelle à l'application efficace de la loi
Les 10 raisons pour lesquelles les Etats-Unis diabolisent la Chine
Quand la « Mère Patrie » en vient à friser l'incident diplomatique...
Le rôle de la Chine dans le monde
Face aux problèmes de circulation, Guangzhou met la pédale douce
La Chine a signé des listes d'achat pour près de 100 milliards de dollars ces deux derniers mois