Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 28.01.2011 13h38
Liban: Le bloc d'Hariri demande au futur PM de ne pas abandonner TSL

Le Mouvement du futur, un bloc sunnite libanais, a demandé jeudi au futur Premier ministre Najib Mikati soutenu par le Hezbollah de clarifier sa position sur le tribunal onusien qui enquête sur l'assassinat en 2005 de l'ex-Premier ministre Rafic Hariri, à l'origine de l'actuel soulèvement politique au Liban.

A l'issue de la rencontre entre le bloc et M. Mikati sur la formation d'un gouvernement, M. Faoud Siniora, ancien Premier ministre et leader du Mouvement du futur, a déclaré à la télévision du bloc, Futur TV, qu'il a demandé à son interlocuteur de prendre des engagements publics que son cabinet ne rompra pas les liens avec le Tribunal spécial pour le Liban (TSL), ni demander la suspension de ses travaux.

Le Liban a été dans une crise politique depuis que le TSL aurait inculpé certains membres du Hezbollah.

Le bloc a demandé que ces engagements figurent, en effet, dans la Déclaration du conseil des ministres et que M. Mikati convienne aussi que ce sujet figurera pas dans une réunion du cabinet pour modification.

Le bloc a également demandé un calendrier pour la collecte des "armes destinées à la population, [pas] celles qui visent Israël, surtout maintenant que le Hezbollah et ses alliés ont violé l'accord de Doha".

M. Siniora a aussi affirmé qu'ils ont réclamé un "engagement vis-à-vis des décisions du dialogue national, en particulier l'élimination des armes palestiniennes présentes à l'extérieur des camps de réfugiés".

Le Mouvement du Futur est le principal parti de l'Alliance du 14 mars soutenu par l'Occident, dont le candidat à la primature et actuellement Premier ministre intérimaire Saad Hariri a été défait lors des consultations mardi au Parlement par Mikati désigné par le Hezbollah qui dirige l'Alliance du 8 Mars.

M. Mikati a déclaré qu'il allait coopérer avec toutes les parties dans la formation du cabinet, cependant, l'Alliance du 14 Mars a annoncé lundi qu'elle refusait de se joindre à un gouvernement dirigé par un Premier ministre approuvé par le Hezbollah.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : Wu Bangguo appelle à l'application efficace de la loi
Wu Bangguo : la Chine restera fidèle au socialisme, conformément à la loi
Le rôle de la Chine dans le monde
Face aux problèmes de circulation, Guangzhou met la pédale douce
La Chine a signé des listes d'achat pour près de 100 milliards de dollars ces deux derniers mois
La cohue des transports de la Fête du Printemps fait-elle partie de la culture chinoise ?
La « révolution de jasmin » est due à la rancune de la population et à la lutte pour le pouvoir