Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 27.01.2011 08h53
Un gouvernement libanais contrôlé par le Hezbollah porterait atteinte aux relations bilatérales (Clinton)

La nomination jeudi du candidat soutenu par le Hezbollah à la tête du gouvernement libanais va porter atteinte aux relations américano-libanaises, selon la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton.

"Nous suivons de près et avec attention la situation au Liban, nous surveillons les nouveaux développements", a annoncé à des journalistes Mme Clinton, à l'issue d'une réunion à Washington avec le ministre espagnol des Affaires étrangères Trinidad Jimenez.

"Comme vous le savez, la formation du gouvernement vient de commencer. Un gouvernement contrôlé par le Hezbollah aurait assurément un impact sur nos relations bilatérales avec le Liban", a-t-elle déclaré.

La chef de la diplomatie américaine a indiqué avoir discuté avec M. Jimenez de la "situation changeante" au Liban, où des soldats espagnols ont servi dans le cadre de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL).

"Nous avons tous les deux de profondes préoccupations concernant l'influence de forces extérieures. Les vrais enjeux restent les mêmes. Premièrement, nous croyons que la justice doit être faite et que l'impunité pour le meurtre doit être levée. Nous croyons à la souveraineté de Liban et à la fin des interférences extérieures" a-t-elle indiqué.

Les Etats-Unis considèrent le Hezbollah, qui jouit du soutien de l'Iran et de la Syrie, comme une organisation terroriste.

Soutenu par le Hezbollah, Najib Mikati a été nommé jeudi Premier ministre par le président Michel Sleimane.

Le gouvernement de coalition de son prédécesseur Saad Hariri a chuté il y a deux semaines en raison d'un désaccord sur l'enquête concernant l'assassinat de Rafic Hariri, ancien Premier ministre et père de Saad Hariri.

Le Hezbollah voulait que Saad Hariri cesse de soutenir le Tribunal spécial de l'ONU en charge de l'enquête. Dans ses conclusions, le tribunal devrait pointer du doigt des membres du mouvement chiite.

Au cours des cinq dernières années, les Etats-Unis avaient fourni environ 1,2 milliard de dollars en guise d'aide économique et militaire pour le Liban. Plus récemment, le gouvernement Obama avait annoncé qu'il allait consacrer 246 millions de dollars pour aider le pays du Cèdre en 2011.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Wu Bangguo : la Chine restera fidèle au socialisme, conformément à la loi
Funérailles de l'ancien dirigeant militaire chinois Liu Huaqing
Face aux problèmes de circulation, Guangzhou met la pédale douce
La Chine a signé des listes d'achat pour près de 100 milliards de dollars ces deux derniers mois
La cohue des transports de la Fête du Printemps fait-elle partie de la culture chinoise ?
La « révolution de jasmin » est due à la rancune de la population et à la lutte pour le pouvoir
Flatter la Chine sur le « rachat de l'Europe »