Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 27.01.2011 08h39
Thaïlande : les chemises jaunes poursuivent leur rassemblement pour le second jour

Les partisans de l'Alliance du peuple pour la démocratie (PAD ou "chemises jaunes") ont manifesté pour la seconde journée consécutive afin de contraindre le gouvernement à satisfaire leurs revendications.

Le trafic aux alentours du site de rassemblement des membres de la PAD et à proximité du Palais du Parlement, où se sont massés les protestataires du réseau des patriotes thaïlandais (TPN), alliés de la PAD, a été complètement bloqué.

La PAD appelle le gouvernement à abroger un protocole d'accord signé avec le Cambodge en 2000 en matière de litiges frontaliers, un document considéré comme un accord-cadre portant sur la démarcation des frontières entre les deux pays. La PAD exige également du gouvernement qu'il procède au retrait du pays de la convention de la protection des patrimoines culturels et naturels du monde et à l'évacuation de tous les Cambodgiens se trouvant dans les zones en litige.

La PAD s'est engagée à poursuivre son rassemblement tant que ses demandes ne seraient pas satisfaites.

Le Premier ministre thaïlandais, Abhisit Vejjajiva, a souligné mercredi matin que son gouvernement ne céderait pas aux pressions exercées par la PAD et ses alliés, affirmant que les protestataires n'exigeaient pas l'abrogation du protocole d'accord, mais demandaient bien la démission du gouvernement.

Chamlong Srimuang, un des principaux dirigeants de la PAD, a fait savoir mercredi que son groupe projettait d'intenter une action en justice contre le Premier ministre et le vice-Premier ministre chargé des dossiers relatifs à la sécurité, Suthep Thausuban, les accusant de manquement à leurs responsabilités.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Wu Bangguo : la Chine restera fidèle au socialisme, conformément à la loi
Funérailles de l'ancien dirigeant militaire chinois Liu Huaqing
Face aux problèmes de circulation, Guangzhou met la pédale douce
La Chine a signé des listes d'achat pour près de 100 milliards de dollars ces deux derniers mois
La cohue des transports de la Fête du Printemps fait-elle partie de la culture chinoise ?
La « révolution de jasmin » est due à la rancune de la population et à la lutte pour le pouvoir
Flatter la Chine sur le « rachat de l'Europe »