Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 24.01.2011 16h35
La Grèce réitère sa détermination à appliquer une politique de tolérance zéro contre la corruption

De hauts responsables grecs ont réaffirmé vendredi qu'Athènes avait adopté une politique de tolérance zéro contre la corruption, une prise de position qui intervient alors qu'un comité parlementaire termine une enquête d'un an sur un scandale de corruption qui secoue la scène politique grecque depuis plusieurs années.

"Les citoyens demandent la punition des fraudeurs et des fonctionnaires corrompus, et cela est un principe fondamental", a déclaré le ministre grec des Finances, George Papaconstantinou, lors d'une réunion consacrée à la lutte contre les crimes financiers.

Depuis fin 2009, la Grèce est confrontée à une grave crise de la dette, qui serait due à son manque de discipline fiscale, à sa mauvaise gestion et à ses faiblesses structurelles. Des failles qui ont entraîné une évasion fiscale généralisée et un manque de transparence depuis des décennies.

Dans un discours tenu plus tôt dans la journée, le Premier ministre grec George Papandreou a réaffirmé que le gouvernement s'attachait tout particulièrement à combatte la corruption et la bureaucratie.

Dans le même temps, le comité parlementaire a proposé la poursuite d'une enquête pour corruption impliquant 13 ministres ou ancien ministre du parti socialiste PASOK (au pouvoir) et du parti de la Nouvelle Démocratie (opposition).

Ces ministres sont soupçonnés d'avoir touché des pots de vin de la part de l'entreprise allemande Siemens, en échange de contrats publics avant les Jeux Olympiques d'Athènes 2004. La plupart d'entre eux clament leur innocence.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les présidents chinois et américain s'engagent à promouvoir les relations bilatérales
La Chine approuve un projet de réglementations pour mieux protéger les propriétaires
La cohue des transports de la Fête du Printemps fait-elle partie de la culture chinoise ?
La « révolution de jasmin » est due à la rancune de la population et à la lutte pour le pouvoir
Flatter la Chine sur le « rachat de l'Europe »
La Chine contribue à soulager la crise de la dette européenne
Les étrangers connaissent-ils réellement la Chine ?