Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 18.01.2011 11h29
Netanyahu : la décision de Barak de quitter le parti travailliste renforce le gouvernement

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a déclaré lundi que la décision du ministre de la Défense, Ehud Barak, de démissionner de son leadership du parti Travailliste renforcera la coalition gouvernante.

« Le gouvernement est devenu plus fort aujourd'hui, dans sa gouvernance et sa stabilité, et ceci est important pour Israël », a déclaré M. Netanyahu aux journalistes.

« Le monde entier, y compris les Palestiniens, sait que ce gouvernement sera ici dans les prochaines années », a déclaré M. Netanyahu, ajoutant : « Nous voulons relancer et faire avancer le processus de paix basé sur nos intérêts, principalement la sécurité ».

M. Barak a choqué l'establishment politique de l'Etat hébreu en début de journée quand il a officiellement annoncé sa démission de la présidence du parti Travailliste afin de créer une faction indépendante qui s'appellera « le parti de l'Indépendance ».

Il sera accompagné de quatre autres députés travaillistes, dont le vice-ministre de la Défense, Matan Vilnai.

« Finalement, cette initiative servira à stabiliser le gouvernement et avec un peu de chance le processus de paix », a déclaré un conseiller de M. Netanyahu à Israel Radio.

Un employé du bureau du Premier ministre a déclaré : « Des gens disaient au leadership palestinien que le parti Travailliste était sur le point de s'ébranler et que la coalition était instable ».

« Le développement d'aujourd'hui montre qu'il ne s'agissait pas d'une analyse correcte », a-t-il déclaré cité par le quotidien local Haaretz.

Quelques heures après la décision de M. Barak de démissionner du parti Travailliste, trois ministres du Travail, celui des Affaires sociales (Isaac Herzog), celui des Affaires minoritaires (Avishay Braverman) et celui du Commerce et de l'Industrie ( Binyamin Ben-Eliezer) ont annoncé leur démission du gouvernement de M. Netanyahu.

Cependant, avec les cinq membres de la Knesset du nouveau parti de l'Indépendance, la coalition de M. Netanyahu peut toujours maintenir une majorité au parlement.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
1,5 million de Chinois participent à l'Examen national d'entrée de 3eme cycle
Chine : suspension de la production d'une usine sidérurgique à Beijing
Flatter la Chine sur le « rachat de l'Europe »
La Chine contribue à soulager la crise de la dette européenne
Les étrangers connaissent-ils réellement la Chine ?
Comment les Français imaginent la Chine ?
Les excédents commerciaux de la Chine sont gonflés par des méthodes d'évaluation obsolètes