Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 13.01.2011 17h00
Mise en garde du chef de la diplomatie de l'UE contre des violencespost-électorales au Bélarus

Le chef de la diplomatie de l'Union européenne (UE), Mme Catherine Ashton, a rencontré mercredi à Bruxelles le ministre biélorusse des Affaires étrangères, Sergueï Martinov, avertissant que Bruxelles était à la recherche des "mesures appropriées" dans le cadre de sa réaction aux événements post-électoraux au Bélarus.

La Haute Représentante pour la diplomatie et la politique de sécurité ainsi que vice-présidente de la Commission européenne a réaffirmé la condamnation de l'UE contre "la répression violente des manifestants, les arrestations massives et le harcèlement des représentants de la société civile au lendemain des élections". Elle a insisté sur "la libération immédiate des personnes détenues pour des motifs politiques et la fin immédiate de la persécution de l'opposition".

"L'UE est à la recherche des mesures appropriées en réponse aux événements post-électoraux, en vue des décisions à prendre au Conseil des affaires étrangères du 31 janvier" prochain, a déclaré Mme Ashton.

Avant cette rencontre, Mme Ashton a rencontré de principaux représentants de l'opposition biélorusse. Elle a exprimé la solidarité et le soutien de l'UE aux détenus au Bélarus pour des motifs politiques et à leurs familles, suite aux présidentielles du 19 décembre dernier.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Rencontre entre le président chinois et le secrétaire américain à la Défense
Les ministres chinois et américain de la Défense appellent à traiter les différends à travers le dialogue
La Chine contribue à soulager la crise de la dette européenne
Les étrangers connaissent-ils réellement la Chine ?
Comment les Français imaginent la Chine ?
Les excédents commerciaux de la Chine sont gonflés par des méthodes d'évaluation obsolètes
Une décennie de défis en perspective pour la Chine