Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 06.01.2011 08h15
La Chine devrait acheter davantage d'obligations gouvernementales espagnoles

En visite en Espagne, le vice-Premier ministre chinois Li Keqiang a déclaré mardi que la Chine devrait continuer à acheter des obligations gouvernementales espagnoles pour aider le pays, dont la solvabilité inquiète les marchés financiers.

L'annonce est survenue en marge d'un entretien avec la ministre espagnole de l'Economie et des Finances, par ailleurs seconde vice-Premier ministre, Elena Salgado.

Le gouvernement espagnol a pris une série de mesures pour lutter contre la crise financière globale, qui l'aidera à sortir des sévères turbulences et à s'engager vers un développement économique solide à long terme, a indiqué M. Li.

"Nous sommes sûrs que l'Espagne, avec les efforts conjoints de son gouvernement et de son peuple, surmontera les difficultés économiques et fiscales actuelles", a-t-il souligné.

En tant qu'investisseur responsable et de long terme sur le marché financier espagnol, la Chine n'a pas réduit ses parts, elle a au contraire augmenté ses achats de dette publique espagnole, sur fond de préoccupation concernant les dettes européennes, a déclaré M. Li.

"Nous achèterons davantage [d'obligations espagnoles] en fonction des conditions du marché", a-t-il assuré.

Pour sa part, Mme Salgado a déclaré que les mesures d'austérité prises par le gouvernement espagnol pour réduire les déficits ont jusqu'à présent rencontré des résultats positifs.

Selon elle, l'Espagne apprécie le rôle important joué par les investisseurs chinois pour stabiliser les marchés financiers espagnols.

M. Li est arrivé mardi en Espagne pour y effectuer une visite officielle de trois jours.

Il doit ensuite se rendre en Allemagne et au Royaume-Uni.

Quatrième économie de la zone euro, l'Espagne a été violemment frappée par la crise financière internationale.

Les dirigeants chinois ont fait savoir à plusieurs reprises qu'ils souhaitaient voir une zone euro stable et un euro dynamique.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine reçoit une invitation de l'Iran à visiter ses usines nucléaires
Le froid intense se poursuit au sud de Chine
Une Chine qui monte en puissance suscitera plus de critiques
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?
Les mesures de règlement des embouteillages à Paris méritent d'être étudiées par Beijing
Interaction active entre la Chine et le monde
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse