Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 31.12.2010 11h47
L'Allemagne a connu son décembre le plus froid depuis 40 ans

L'Allemagne vient de connaître son décembre le plus froid depuis plus de 40 ans, a annoncé jeudi le service météorologique allemand (DWD).

La température moyenne en décembre a été de 4,3°C inférieure en moyenne aux valeurs enregistrées par le passé, a indiqué le DWD. Les Allemands n'avaient pas connu un mois de décembre aussi glacial depuis 1969.

Le froid s'est abattu principalement sur le nord et l'est du pays où les températures nocturnes dans plusieurs lieux étaient inférieures à - 20°C, a ajouté le DWD. Une station de surveillance située dans les environs de la ville de Postdam dans le nord-est du pays a enregistré seulement quatre jours avec des températures au dessus de 0°C ce mois-ci.

Les länder de Bavière et d'Hessen ont vu 20 à 30 centimètres de neige tomber en un jour, alors que la capitale Berlin a reçu quelque 40 centimètres de neige depuis le début du mois, les plus fortes chutes neigeuses que la ville ait enregistrées depuis 110 ans.

La ville de Frankfurt, plaque tournante du trafic européen, a également enregistré un record historique en décembre : le volume des chutes de neige a totalisé 59 centimètres depuis le 1er décembre.

Les transports ferroviaires et aériens continuent à connaître des annulations et retards en raison des conditions météorologiques. "La situation ne peut prendre fin qu'après le 3 janvier", a indiqué un porte-parole de Deutsche Bahn, opérateur de chemin de fer du pays.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Un haut fonctionnaire du PCC rencontre le premier chauffeur de train à grande vitesse de Chine
Un vice-Premier ministre chinois souligne le rôle des finances dans le contrôle macro-économique
Une Chine qui monte en puissance suscitera plus de critiques
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?
Les mesures de règlement des embouteillages à Paris méritent d'être étudiées par Beijing
Interaction active entre la Chine et le monde
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse