Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 31.12.2010 08h22
Le Sri Lanka fixe les conditions pour la visite d'une commission onusienne

Le gouvernement sri lankais a déclaré jeudi que le panel du secrétaire général de l'ONU ne pourrait être autorisé à visiter le pays que s'il n'enquête pas sur les crimes de guerre présumés contre le pays.

Le panel des Nations Unies ne recevra les visas que pour rencontrer la Commission de reconciliation et des leçons tirées (LLRC), une instance sri lankaise chargée de réexaminer la longue crise qui s'est achevée en mai 2009, a déclaré Keheliya Rambukwella, ministre de l'Information et porte-parole du gouvernement.

Le Sri Lanka avait auparavant critiqué le panel comme une ingérence dans sa souveraineté, indiquant que la commission d'enquête dirigée par l'ancien procureur général indonésien Marzuki Darusman ne recevrait pas de visas.

"Les circonstances sont différentes aujourd'hui et ils ont exprimé leur volonté de se rendreau Sri Lanka et de témoigner devant la LLRC désignée par le gouvernement," a affirmé M. Rambukwella.

"Le but de leur visite sera à l'ordre du jours des assises de la LLRC. Il revient au commissaire de dire s'ils se rendront disponibles pour une discussion avec le panel en marge des assises de la LLRC", a-t-il déclaré.

L'armée sri lankaise a été accusée de meurtre des civils lors de la dernière phase de la bataille contre les rebelles des Tigres tamouls, une allégation vigoureusement démentie par le gouvernement.

Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, a désigné un groupe d'experts de trois membres en juin pour conseiller sur les incidents allégués. Un ministre du gouvernement sri lankais est décédé des suites de jeûne en juillet en signe de protestation contre le pannel, réclamant son retrait.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Un haut fonctionnaire du PCC rencontre le premier chauffeur de train à grande vitesse de Chine
Un vice-Premier ministre chinois souligne le rôle des finances dans le contrôle macro-économique
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?
Les mesures de règlement des embouteillages à Paris méritent d'être étudiées par Beijing
Interaction active entre la Chine et le monde
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher