Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 23.12.2010 08h08
Deux policiers pakistanais arrêtés en lien avec l'assassinat de Benazir Bhutto

Deux policiers de haut niveau pakistanais, accusés de négligence concernant l'assassinat de l'ancienne Premier ministre pakistanaise Benazir Bhutto, ont été placés en état d'arrestation mercredi par un tribunal antiterroriste.

Mme Bhutto a été assassinée en décembre 2007 dans un attentat suicide dans la ville de Rawalpindi, près de la capitale Islamabad.

Saud Aziz, l'ancien chef de la police de Rawalpindi, et Khurram Shahzad, l'un de ses adjoints, ont été accusés de ne pas avoir pris les dispositions nécessaires pour la venue de Mme Benazir Bhutto, et d'avoir ordonné prématurément de faire nettoyer le site de l'attentat.

"Le tribunal a rejeté leur libération sous caution, et la police les a placés en détention", a indiqué à la presse Chaudhry Zulfikar, procureur de l'Agence fédérale pakistanaise chargée des enquêtes, à l'issue de la procédure judiciaire.

D'après un rapport de l'ONU publié en avril, l'assassinat aurait pu être évité.

Ce rapport critique lui aussi la décision de la police pakistanaise de nettoyer la scène du crime, ajoutant que son incapacité à recueillir et à préserver des éléments de preuve avait "infligé des dommages irréparables à l'enquête".

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : hausse des prix de l'essence et du diesel
Pour la RPDC, réagir à la manoeuvre militaire sud-coréenne "ne vaut pas la peine"
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?
Les mesures de règlement des embouteillages à Paris méritent d'être étudiées par Beijing
Interaction active entre la Chine et le monde
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher