Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 23.12.2010 08h06
La mort de civils reste le principal défi en Afghanistan (responsable)

La mort de civils reste le principal défi dans la guerre contre le terrorisme en Afghanistan, a indiqué mercredi le porte-parole du ministère afghan de la Défense.

"Bien que les troupes afghanes et celles conduites par l'Otan aient fait beaucoup pour réduire le nombre de victimes civiles, notre objectif est d'abaisser ce chiffre à zéro", a indiqué le général Zahir Azimi lors d'une conférence de presse hebdomadaire.

D'après lui, les forces de sécurité afghanes ne ménageront aucun effort pour éviter les morts de civils et les dommages à leurs propriétés.

Il a tenu ces propos dans un contexte d'augmentation de décès dans la population lors des opérations contre les militants talibans. Le président afghan Hamid Karzaï a invité à plusieurs reprises les forces conduites par l'Otan à se coordonner avec les autorités afghanes pour protéger les civils lors des opérations militaires.

Mardi, un total de cinq civils, dont trois enfants et deux femmes, ont été tués, pendant la fusillade entre les forces conduites par l'Otan et les insurgés talibans dans le district de Sangin, dans la province d'Helmand, au sud de l'Afghanistan, a confirmé le porte-parole du gouverneur provincial Daud Ahmadi.

Selon M. Azimi, l'Armée nationale afghane (ANA) compte un effectif de 150.000 personnels.

"Le gouvernement afghan, avec l'aide de ses partenaires internationaux, travaille dur pour faire passer les effectifs de l'ANA à 171.600 d'ici octobre 2011", a-t-il précisé.

Les troupes de l'ANA ont trouvé et désamorcé 252 bombes placées en bordure de route au cours du mois dernier, a ajouté M. Azimi.

Jusqu'à présent, 608 membres de l'ANA sont morts cette année, a-t-il également confirmé.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : hausse des prix de l'essence et du diesel
Pour la RPDC, réagir à la manoeuvre militaire sud-coréenne "ne vaut pas la peine"
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?
Les mesures de règlement des embouteillages à Paris méritent d'être étudiées par Beijing
Interaction active entre la Chine et le monde
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher